GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Bangladesh: un nouveau blogueur défenseur de la laïcité assassiné

    media Une photo de famille du blogueur bangladais Niloy Chakrabarti avec sa femme dans leur appartement. AFP PHOTO/ SUVRA KANTI DAS

    Un blogueur a été assassiné à Dacca à coups de machette, au Bangladesh, ce vendredi. C’est le quatrième auteur militant à être tué depuis le début de l’année. Des centaines d’autres militants de la laïcité sont immédiatement descendus dans les rues de la capitale.

    C’est en affirmant chercher un appartement à louer que six intrus sont entrés chez Niloy Chakrabarti. Une fois sa femme mise à l’écart, deux d’entre eux l’ont tué à coups de machettes.

    En mai dernier, le blogueur âgé de 40 ans affirmait sur sa page Facebook avoir été suivi par deux hommes en revenant d’une manifestation organisée après le meurtre d’un autre blogueur. Mais la police, refusant d’enregistrer sa plainte, lui avait conseillé de quitter le pays.

    Niloy Chakrabarti est le quatrième blogueur laïc à être assassiné depuis le début de l’année. « Il critiquait les religions, il a écrit contre les fondamentalismes islamiste, hindou, chrétien et bouddhiste », explique un autre blogueur qui lui-même a survécu à une attaque il y a deux ans.

    Selon la police, en 2013, Niloy Chakrabarti avait aussi participé à l’organisation de manifestations de grande ampleur contre les islamistes condamnés pour des crimes de guerre commis lors de la sécession du Pakistan, en 1971. Après ces manifestations, le Hefazat-e-Islam, le plus vaste mouvement d'islamistes radicaux du pays, avait demandé la mort pour tous les laïcs qui les avaient organisées.

    C’est dans le square où elles s’étaient déroulées que plusieurs centaines de blogueurs se sont réunis ce vendredi à l’annonce de la mort de Niloy Chakrabarti, affirmant que le gouvernement ne faisait rien pour mettre fin à ces assassinats.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.