GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Inondations dévastatrices dans le sud de la Birmanie

    media Dans le delta d'Irrawaddy, dans le sud de la Birmanie, les barques ont remplacé les voitures à cause d'inondations meurtrières. REUTERS/Soe Zeya Tun

    Cela fait plusieurs semaines que la Birmanie lutte contre des inondations meurtrières, qui ont fait 88 morts dans le pays. L'eau atteint ce dimanche 9 août des niveaux préoccupants dans le sud du pays, dans le delta de l'Irrawaddy, une région très peuplée située en aval de zones inondées ces dernières semaines. Pour faire face, les habitants qui ont le moins souffert se mobilisent pour ceux qui sont durement touchés. Ils leur consacrent un peu de temps, leur donnent un peu d'argent et mis bout à bout, ces petits efforts permettent de lutter efficacement contre la catastrophe humanitaire. Reportage.

    Avec notre envoyé spécial à Hinthada, dans le delta de l'Irrawaddy,  Rémy Favre

    Ils se sont improvisés secouristes. Des habitants de Hinthada empruntent un petit bateau pour aller distribuer des rations. « Hier, nous avons commencé à collecter de la nourriture avec l'aide des nonnes de notre quartier, raconte Ko Aye Hlaing. Nous avons ensuite préparé des repas que nous allons distribuer pour le déjeuner dans un village inondé. Nous arrêtons de travailler un ou deux jours pour aider. »

    Au village de Kyaukkone, là où ils se rendent, le niveau de l'eau a atteint le toit des maisons. Le premier étage du monastère bouddhiste a été transformé en entrepôt et centre de secours. Dans une ambiance de kermesse, les bénévoles comptent les rations, les emballent et les chargent sur des barques. « Nous avons des listes de gens rue par rue et nous savons combien il y a de sinistrés dans chaque maison, explique Nwe Nwe Khine. C'est pour cela que nous n'oublions personne dans la distribution. »

    Daw Phyo Khine tend la main par une fenêtre de sa maison pour attraper deux rations de curry et des bouteilles d'eau apportées par les bénévoles. « Pour ma famille, c'est suffisant », dit-il. Cette aide spontanée permet aux sinistrés d'avoir de quoi manger tous les jours en attendant la décrue.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.