GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Mardi 12 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Nagasaki: Shinzo Abe redit sa promesse d'un Japon sans arme nucléaire

    media Le Premier ministre japonais Shinzo Abe s'est exprimé, le 9 août 2015, lors des commémorations des 70 ans du bombardement atomique de Nagasaki en 1945. REUTERS/Toru Hanai

    Nagasaki a commémoré dimanche l'attaque nucléaire qui a anéanti cette ville de l'ouest du Japon il y a 70 ans. Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a renouvelé, lors de cette cérémonie au mémorial de Nagasaki, son engagement à ne pas faire de son pays une puissance dotée de l'arme nucléaire.

    Le Premier ministre japonais a été interpellé par le maire de Nagasaki et par les survivants de la bombe atomique au sujet de lois actuellement en débat au Parlement qui compromettrait le principe de la paix inscrit dans la Constitution japonaise depuis 70 ans.

    Shinzo Abe leur a répondu en réitérant la volonté du Japon de militer en faveur de l'abolition des armes nucléaires et de leur non-prolifération. « En tant que seul pays au monde à avoir subi une attaque nucléaire en temps de guerre, je réaffirme ma détermination à jouer un rôle d'exemple dans la recherche d'un monde sans armes nucléaires et dans le maintien des trois principes du non-nucléaire », a-t-il déclaré.

    En 1967, le gouvernement nippon s'était solennellement engagé à ne pas fabriquer, posséder ou laisser entrer d'armes nucléaires sur le territoire nippon. En annonçant mercredi dernier que le Parlement était saisi d'un projet de loi sur le transport d'armes nucléaires de puissances étrangères par l'armée japonaise, le ministre de la Défense avait provoqué une vague de critiques. Les trois principes du non-nucléaire restent un socle politique pour les Japonais.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.