GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 21 Mai
Dimanche 22 Mai
Lundi 23 Mai
Mardi 24 Mai
Aujourd'hui
Jeudi 26 Mai
Vendredi 27 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Vers une fédération de six Etats au Népal

    media Les quatre principaux partis népalais ont validé à l'Assemblée constituante un accord sur un projet de constitution qui prévoit la création d'une fédération de six Etats, le 9 août 2015. Ici, à l'assemblée constituante du Népal en janvier 2015. AFP PHOTO / PRAKASH MATHEMA

    Au Népal, l'Assemblée constituante a validé, dimanche 9 août au soir, l'accord trouvé entre les quatre principaux partis sur un projet de Constitution. Il entérine la création d'une fédération composée de six Etats, dans ce pays qui était jusqu'à présent unitaire. D'autres différends doivent encore être réglés dans les semaines à venir avant de pouvoir ratifier cette nouvelle Constitution attendue depuis 2008 dans le pays.

    Avec notre correspondant à New Delhi,  Sébastien Farcis

    Les six futurs Etats du Népal seront en majorité découpés de manière verticale. Chacun aura donc une frontière avec l'Inde, le principal partenaire commercial du pays.

    Cette solution est intéressante économiquement mais ne tient pas compte des préoccupations des Madhesis, l'une des tribus du pays. Ces habitants des plaines, traditionnellement marginalisés, voulaient leur propre Etat pour accroître leur poids politique et contrer l'influence de Katmandou.

    D'autres communautés de l'Ouest étaient également opposées au découpage de leur province. Ce mécontentement s'est déjà exprimé dans la rue depuis ce dimanche 9 août. Des manifestations de membres de l'ethnie Karnali ont déjà empêché la tenue d'examens pour plus de 500 étudiants dans l'ouest du Népal.

    Dans les jours qui viennent, les dirigeants des quatre principaux partis devront encore s'entendre sur d'autres points contentieux de l'accord, tel que le maintien de la laïcité ou la transformation du Népal en nation hindoue. 

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.