GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Elections au Sri Lanka: Mahinda Rajapakse espère son retour au pouvoir

    media Le président sortant sri-lankais Mahinda Rajapakse espère revenir au pouvoir lors des élections législatives du 17 août. AFP PHOTO / LAKRUWAN WANNIARACHCHI

    Les Sri-Lankais retournent aux urnes ce lundi pour les élections législatives. Ce scrutin survient moins d'un an après l'élection présidentielle de janvier, perdue par le président sortant Mahinda Rajapakse, à la surprise générale. Celui qui avait anéanti la guérilla indépendantiste tamoule sur l'île en 2009 espère faire son retour au pouvoir et brigue à présent le poste de Premier ministre. Sa cote de popularité, à son zénith après cette victoire militaire historique, a toutefois chuté ces dernières années. De plus en plus critiqué pour son autoritarisme et son népotisme, le leader nationaliste fait face à l'hostilité d'un nombre croissant de Sri-Lankais.

    La bataille est loin d'être gagnée pour Mahinda Rajapakse qui tente son retour au pouvoir ce lundi. Pendant la campagne, sa stratégie était toujours la même : attiser la flamme nationaliste chez la communauté cinghalaise majoritaire, en évoquant l'instabilité du gouvernement actuel, et la résurgence de « forces séparatistes », rapporte notre correspondant à New Delhi, Antoine Guinard.

    Battu par un membre de son propre parti, Maithripala Sirisena, aux élections de janvier, il est reproché à l’ancien président Rajapakse d'avoir placé plusieurs membres de sa famille à des postes clés du gouvernement. A cela, s'ajoute les accusations d'intimidations auprès de défenseurs des droits de l'homme, de journalistes, d'opposants politiques et surtout de la communauté tamoule minoritaire. Le vote tamoul pourrait d'ailleurs être décisif dans ces élections pour le président sortant.

    Mais Mahinda Rajapakse a également du souci à se faire concernant sa base traditionnelle cinghalaise, notamment au sein des communautés rurales qui n'ont pas bénéficié de la croissance économique des dernières années.

    Bras de fer avec le président

    De son côté, l'actuel président Maithripala Sirisena a déclaré qu'il ne nommera en aucun cas son rival au poste de Premier ministre, même si la coalition à laquelle il appartient remporte une majorité au Parlement. Le président estime que son adversaire excite les haines entre communautés. Une accusation que le candidat au troisième plus grand district du pays a rejeté, tout en laissant entendre qu’il serait effectivement candidat au poste.

    Maithripala Sirisena veut clairement en finir avec les années Rajapakse, qui a marqué le pays en écrasant dans le sang en 2009 la rébellion tamoule. L'actuel président est d’ailleurs jugé plus réceptif que son prédécesseur à une possible enquête de l’ONU sur les exactions qu’aurait commise l’armée srilankaise – et l’arrivée de son pire ennemi au poste de Premier ministre pourraient freiner le processus. Même chose pour les réformes sociales et économiques entamées par le nouveau président.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.