GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Aujourd'hui
Samedi 25 Mai
Dimanche 26 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Thaïlande: Bangkok se barricade par peur d’un nouvel attentat

    media La police et les experts scientifiques mènent des investigations sur le sanctuaire religieux d'Erawan, ce mardi 18 août, après l'attentat qui a fait 22 morts la veille. REUTERS/Kerek Wongsa

    Au lendemain de l’attentat meurtrier dans le centre de la capitale thaïlandaise Bangkok, une chape de plomb semble être tombée sur la ville. Les Bangkokois, qui n’ont jamais connu d’attentat terrorise de cette envergure, semblent ne pas comprendre ce qui leur arrive. Reportage.

    Avec notre correspondant à Bangkok, Arnaud Dubus

    A 20h, Bangkok, une mégapole habituellement bouillonnante de vie, ressemble à une ville déserte. Les parcs urbains sont vides, les gens quittent en hâte les complexes commerciaux pour rentrer chez eux. Un sentiment de peur plane sur la cité des anges. Narapong Pornwin, qui attend à l’entrée de Em Quartier, un complexe commercial de la rue Sukhumvit, confie son sentiment. « Je ne me sens pas en sécurité, dit-il. Je pense que ce n’est plus assez sûr pour que les gens se promènent encore dans la ville. Je ne sais pas ce qui va arriver ensuite. J’espère juste que cela sera résolu très rapidement. »

    Rattana Piriwan, une vendeuse de jus de fruits dans le métro aérien, s’inquiète surtout, elle, de l’impact de l’attentat sur l’économie. « L’économie va-t-elle en pâtir ? Oui, les effets vont être désastreux, dit-elle. Tout simplement parce qu’il y a eu beaucoup de touristes étrangers tués ».

    Bangkok est méconnaissable. La bombe de lundi soir a eu un effet profond sur les habitants, lesquels semblent hagards et méfiants. Beaucoup de passants refusent catégoriquement de répondre à des questions sur la sécurité dans la ville. Les Bangkokois sont comme recroquevillés, comme si leur confiance en eux-mêmes avait été ébranlée par l’explosion meurtrière du temple Erawan.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.