GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le médecin de Donald Trump écarte toute «spéculation» sur une douleur à la poitrine
    • Hong Kong: les manifestants cernés dans le campus doivent se rendre (cheffe de l'exécutif)
    Asie-Pacifique

    Xi Jinping: la Chine est à nouveau un «grand pays dans le monde»

    media L'Armée populaire de libération parade à Pékin pour commémorer la fin de la Seconde Guerre mondiale, 70 ans après la défaite du Japon, le 3 septembre 2015 sur l'avenue Tiananmen à Pékin. REUTERS/Xinhua/Pang Xinglei

    Deux cents avions ont survolé le ciel de Pékin ce jeudi 3 septembre dans la matinée. Un défilé militaire imposant, place Tianamnen, pour marquer le 70e anniversaire de la capitulation du Japon et de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Asie. Le conflit a coûté la vie à plus de 15 millions de Chinois. Mais de nos jours, Pékin se présente comme une nation qui a retrouvé toute sa grandeur. C'était le sens du discours du président Xi Jinping, qui a annoncé une forte réduction des effectifs de l'armée.

    « Dans le respect de la guerre de résistance du peuple chinois contre l’agression japonaise, nous allons contribuer à l’humanité. » Comme les empereurs, qui recevaient leur légitimité du ciel, le président et chef de l’armée de la République populaire de Chine a pu saluer ses troupes, debout dans sa limousine noire, sous un soleil brillant le long de l'avenue de la Paix céleste (Tianamnen). Du haut de l'entrée sud de la Cité interdite, là où Mao avait proclamé la naissance de la Chine populaire le 1er octobre 1949, Xi Jinping s'est adressé aux 12 000 soldats qui lui faisaient face. « Vous avez accompli un grand travail », a lancé Xi. « Au service du peuple ! », ont répondu les troupes.

    Les soldats chinois arboraient un équipement militaire flambant neuf, et produit en Chine de surcroît, relate notre correspondante à Pékin, Heike Schmidt. Plus de 80 % des chars, missiles, bombardiers du jour, 500 engins au total, faisaient d'ailleurs leur apparition au public pour la première fois. Parmi eux, une dizaine des nouveaux missiles balistiques de l'armée chinoise, les DF-21D, dits « tueurs de porte-avions ». Ces armes, dont on ne mesure encore qu'approximativement la portée, suscitent depuis plusieurs années des débats dans les milieux militaires sur leur éventuelle capacité à modifier les rapports de force dans l'océan Pacifique, la chasse gardée américaine et de sa 7e flotte.

    La Chine de Xi Jinping met en scène sa puissance: notre reportage à Pékin 03/09/2015 - par Heike Schmidt Écouter

    Le numéro 1 chinois a profité de cette imposante « parade de la victoire » pour marteler que la Chine est à nouveau un « grand pays dans le monde ». Il a par ailleurs réaffirmé le principe d'un pouvoir absolu du Parti : « La Chine doit avancer sous l’égide du Parti communiste, elle doit avancer comme un seul homme pour réaliser ses objectifs », a-t-il dit, dans un discours globalement moins martial qu’on aurait pu l'imaginer : « Préjudice, discrimination, haine et guerre ne peuvent que causer désastres et souffrances. Tandis que respect mutuel, égalité, développement pacifique et prospérité sont la bonne voie à prendre », a plaidé le président.

    « Tous les pays doivent, ensemble, maintenir l’ordre international basé sur les principes de la Charte des Nations unies, et créer un nouveau type de relations internationales basées sur le principe du " gagnant-gagnant ", afin d’avancer dans la noble cause de la paix et du développement global. Dans l’intérêt de la paix, la Chine restera engagée sur la voie du développement pacifique. Nous, les Chinois, nous aimons la paix. Peu importe sa force, la Chine ne cherchera jamais l’hégémonie ou l’expansion. Elle n’imposera jamais ses souffrances du passé à d’autres nations. Le peuple chinois est résolu à poursuivre ses relations amicales avec tous les autres pays », promet Xi Jinping.

    L'analyse de François Godement, qui dirige le programme Asie du Conseil européen des relations internationales (ECFR) 03/09/2015 - par Laxmi Lota Écouter

    Fait surprenant : Xi a choisi ce 70e anniversaire de la défaite japonaise pour annoncer une réduction des effectifs pour la plus grande armée du monde, l'Armée populaire de libération (APL), dont les effectifs sont actuellement estimés à 2,3 millions d'éléments. Cette réduction concernera 300 000 hommes, a dit le président. C’est deux fois la taille de l’armée britannique.

    L'APL a déjà été massivement réduite et modernisée par le passé, notamment sous le président Jiang Zemin, en échange d'une augmentation forte de son budget. Les dignitaires étrangers présents à la parade auront pu apprécier en direct cette annonce. Mais pas les principaux dirigeants des démocraties occidentales, qui n'avaient pas fait le déplacement pour l'évènement.


    Ce jeudi 3 septembre à 19h10 heure française, le dissident chinois Chen Guangcheng sera l'invité exceptionnel de l'émission Décryptage, sur RFI. Ci-dessous, il livre son sentiment sur la parade du jour.

    Pour le dissident chinois en exil Chen Guangcheng, le Parti a plus que jamais besoin de s'assurer la fidélité de l'armée 03/09/2015 - par Nathalie Amar Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.