GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Russie: il y a au moins treize morts dans une mine d'or en Sibérie après la rupture d'un barrage (officiel)
    • SNCF: trafic perturbé ce samedi, «situation très sensiblement identique» à celle de vendredi (direction)
    • Le président du Chili décrète l'état d'urgence dans la capitale après une journée d'émeutes (officiel)
    Asie-Pacifique

    Pakistan: le médecin qui a aidé à trouver Ben Laden toujours en prison

    media En 2011, Shakeel Afridi avait localisé Oussama Ben Laden pour la CIA. Depuis, il reste derrière les barreaux au Pakistan. REUTERS/Geo News via Reuters TV

    Au Pakistan, le médecin qui avait aidé la CIA à débusquer Ben Laden est toujours en prison. A l’époque, il n’avait pas été arrêté puis condamné pour l’aide qu’il avait apportée aux Américains mais pour des «liens présumés avec un groupe islamiste». Depuis, le docteur Shakeel Afridi a fait appel, mais selon son avocat les autorités pakistanaises bloquent délibérément le dossier.

    C’est en menant une fausse campagne de vaccination que le docteur Shakeel Afridi avait, en 2011, localisé pour la CIA Oussama Ben Laden dans le nord du Pakistan. Le chef d’al-Qaïda avait ensuite été tué par un commando américain, à la grande fureur d’Islamabad, mortifiée que le reste du monde constate qu’elle avait, volontairement ou pas, hébergé Ben Laden sur son sol pendant des années.

    C’est dans ces circonstances que le docteur Shakeel Afridi était peu après arrêté et condamné à 33 ans de prison pour « liens présumés avec un groupe islamiste ».

    Plusieurs parlementaires américains avaient alors appelé Washington à réduire son aide civile et militaire au Pakistan s’il n’était pas libéré. L’an dernier, sa peine était réduite de dix ans et au mois de mars il faisait appel, réclamant une libération sous caution et un nouveau procès.

    Mais ce jeudi 10 septembre, son avocat a révélé que pour le moment, malgré déjà 16 audiences, aucune procédure n’a été lancée, car l’administration régionale n’a toujours pas transmis le dossier au tribunal. Selon l’avocat, soit l’administration de Khyber a perdu le dossier, soit elle fait traîner les choses pour laisser croupir le Dr Afridi en prison.

    De son côté, l’administration parle aujourd’hui de « complications juridiques » et promet de transmettre les documents dès que possible. En attendant, le juge a fixé la nouvelle audience au mois prochain. Ce sera la dix-septième.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.