GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
Vendredi 29 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 31 Juillet
Lundi 1 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Photos: typhon Etau au Japon, des torrents d'eau traversent l'île

    media Des personnes attendant les secours dans la Kinugawa, à Joso, dans la région d'Ibaraki, le 10 de septembre de 2015, au Japon. REUTERS/Kyodo

    Le typhon Etau, le quinzième de la saison et l'un des plus puissants, traverse depuis deux jours l'île principale du Japon, faisant déborder des cours d'eau et provoquant des glissements de terrain. Au nord de Tokyo, une ville a été brusquement envahie par une rivière en crue. Plus de 100 000 personnes ont reçu l'ordre d'évacuer les régions de Tochigi et d'Ibaraki. Plusieurs d'entre elles sont portées disparues. Des dizaines d'autres ont été blessées.

    Avec notre correspondant à Tokyo,  Frédéric Charles

    Le typhon Etau s’est acharné à faire tomber ses pluies sur la petite ville de Joso et ses 65 000 habitants, situés à 60 km au nord de Tokyo. Toute cette eau a sorti de son lit la rivière Kinugawa, qui traverse la ville.

    Les images dramatiques de la chaîne de télévision NHK montrent le moment précis où la rivière rompt une de ses rives et lâche sur la ville une énorme vague. L’eau s’engouffre à grande vitesse dans la ville, atteint jusqu’à un mètre de hauteur, détruit maisons et voitures sur son passage. La chaîne de télévision montre des hommes et des femmes juchés sur des toits ou des balcons, faisant de grands gestes désespérés pour appeler à l’aide.

    Plus au Nord, le typhon a charrié ses pluies diluviennes à travers la centrale de Fukushima. Les pluies se sont mélangées à l’eau utilisée pour refroidir les réacteurs, le site nucléaire a été en parti inondé et les eaux contaminées par la radioactivité se sont déversées dans l’océan Pacifique proche.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.