GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Chambre des représentants américains condamne les «commentaires racistes» de Trump
    • France: la ministre des Transports Élisabeth Borne nommée ministre de la Transition écologique et solidaire
    • Washington sanctionne le chef de l'armée birmane pour le «nettoyage ethnique» des Rohingyas
    • Élection de von der Leyen: «Nous pouvons être fiers de l'Europe» (Macron)
    • Élection de von der Leyen: Merkel félicite une européenne «convaincue»
    Asie-Pacifique

    Attentat de Bangkok: à la recherche d'un Ouïghour chinois

    media Un tribunal de Thaïlande a délivré un nouveau mandat d’arrêt dans l’enquête sur l’attentat du 17 août à Bangkok. REUTERS/Chaiwat Subprasom

    Un tribunal de Thaïlande a délivré un nouveau mandat d’arrêt dans l’enquête sur l’attentat du 17 août à Bangkok. Ce mandat vise un Ouïghour venu du nord-ouest de la Chine, lequel est considéré par la police thaïlandaise comme un possible organisateur de l’attentat. Le suspect se trouverait actuellement en Chine. Les Ouïghours, de confession musulmane, disent que leurs droits culturels et religieux sont restreints par les autorités chinoises.

    Avec notre correspondant à Bangkok,  Arnaud Dubus

    Abdurahman Abdusater, titulaire d’un passeport chinois et né au Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, a quitté la Thaïlande pour le Bangladesh le 16 août, à la veille de l’attentat à la bombe qui a fait 20 morts et 130 blessés dans le centre de Bangkok. D’après la police du Bangladesh, il se trouverait actuellement en Chine.

    Initialement, la police thaïlandaise estimait qu’il était l’organisateur de l’attentat. D’après des informations données par un des suspects en détention, Abdusater aurait réparti les rôles et donné les instructions à la petite dizaine de personnes impliquées dans l’attentat. Mais les policiers thaïlandais sont maintenant moins sûrs du rôle qu’a véritablement joué cet homme.

    Ils pensent en effet que le suspect détenu pourrait vouloir minimiser son propre rôle en attribuant une fonction d’organisateur à l’homme en fuite. Mais en tous cas, la piste ouïghoure est désormais la plus solide. La Thaïlande avait déporté, en juillet dernier, 109 Ouïghours en Chine. La décision avait entrainé de nombreuses condamnations au sein de la communauté internationale.

    L’attaque aurait donc été une vengeance de groupes militants ouïghours. Mais les autorités thaïlandaises évitent d’en parler publiquement, car cela mettrait en avant leur faux pas humanitaire et diplomatique.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.