GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 30 Juillet
Dimanche 31 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Technologies

    Corée du Sud: une série de télé-réalité pour le Web fait un carton

    media «Le nouveau voyage vers l'Ouest» est une nouvelle série de télé-réalité conçue pour le Web. Copie écran

    En Corée du Sud, une émission de télé-réalité sud-coréenne conçue pour le Web et diffusée exclusivement sur Internet rencontre un succès inespéré. Cela s’intitule « Le nouveau voyage vers l’Ouest », et depuis la diffusion du premier épisode la semaine dernière, l’émission a déjà été vue plus de 25 millions de fois !

    De notre correspondant à Séoul,

    Le concept est très simple : une équipe de caméras suit quatre célébrités de la télé coréenne qui partent en voyage à Xian, en Chine, et qui doivent relever des défis idiots. Comme par exemple trouver leur hôtel avec 5 euros en poche et sans batterie de téléphone, ou trouver un plat précis sur un menu écrit en chinois. C’est une émission comique, découpée en une multitude d’épisodes très courts - de 5 à 10 minutes chacun -, qui sont conçus pour être regardés dans le métro, sur son écran de téléphone portable, en revenant du travail par exemple.

    Les Coréens ont déjà l’habitude, depuis des années, de regarder la télévision sur leur téléphone. L’émission est diffusée gratuitement et exclusivement sur le Web, plus précisément sur le site Naver, l’équivalent de Google en Corée du Sud. Son nom, « Le nouveau voyage vers l’Ouest », vient d’une vieille légende chinoise - qui a d’ailleurs inspiré le célèbre manga Dragon Ball.

    Liberté de ton et prodution simplifiée sur Internet

    L’émission est mise en ligne simultanément en Corée mais aussi sur un site chinois, avec sous-titres. L’immense marché chinois fait en général bon accueil aux séries télés venues de Corée. Sur Internet, les producteurs échappent aussi à la législation qui limite la publicité indirecte et le placement de certains produits à la télévision. « Nous n’avons plus besoin de cacher les noms des marques qui apparaissent dans l’émission », se félicite ainsi un producteur. La série est financée grâce à la pub et avec 25 millions de vues rien qu’en Corée, elle est déjà largement rentable. Selon un autre producteur, face à la baisse des revenus publicitaires de la télé, l’avenir est désormais à la diffusion sur Internet.

    La diffusion directe sur le Web permet aussi une certaine liberté de ton, absente sur la télévision traditionnelle. Les blagues et les moqueries auxquelles se livrent les quatre protagonistes sont un peu moins politiquement correctes que sur le très surveillé petit écran coréen : on se moque du divorce de l’un, de la condamnation pour paris illégaux de l’autre, ou des accusations d’évasion fiscale du troisième. Certaines de ces célébrités avaient d’ailleurs été mises au ban de la télé pour divers délits, et leur retour sur une chaîne nationale aurait provoqué une controverse… mais sur le Web, ces stars de la télé-réalité ont pu faire leur come-back sans créer de remous.

    → Voir les épisodes sur le site Naver
    La page Facebook de la série
     

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.