GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Lundi 27 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Inde: New Delhi confrontée à une grave épidémie de dengue

    media Une rue de New Delhi. Wikimedia commons

    La ville de Delhi fait face à la plus importante épidémie de dengue depuis cinq ans. Environ 2 000 cas ont été rapportés et 14 décès. Un climat de crainte s'est installé, et les hôpitaux publics croulent sous les demandes, alors que les privés sont accusés de refuser dangereusement des patients. Le gouvernement régional a rappelé les institutions à l'ordre et demandé un renforcement de leur vigilance.

    Avec notre correspondant à New Delhi, Sébastien Farcis

    Le vieil homme a la mine grave en sortant de l'unité de soins intensifs de l'hôpital public d'Aiims, à New delhi, où est soignée sa femme pour une dengue aggravée : « Nous sommes arrivés ici il y a quelques jours, ses plaquettes étaient tombées à 44 000. Maintenant elle a de la fièvre et ses poumons sont infectés. Cela se complique. »

    Dans cette unité de soins intensifs, il y a 26 lits pour 27 patients. Ce qui ne semble pas créer trop de chaos. Mais les urgences sont prises d'assaut par ce mouvement de panique, car beaucoup veulent se faire dépister de la dengue dès qu'ils souffrent d'une grosse fièvre.

    Dans l'autre grand hôpital public de la ville, le Safdarjung, il y a deux patients par lit en moyenne, et certains doivent dormir par terre. Le directeur adjoint confie à RFI qu'ils prévoient d'utiliser les lits du service psychiatrique et d'ouvrir celui réservé aux catastrophes.

    1 000 nouveaux lits

    Cela devient urgent : deux enfants sont morts de dengue cette semaine après que plusieurs hôpitaux, dont celui-ci, les auraient refusés par manque de lits. Le gouvernement régional a annoncé l'ouverture de 1 000 nouveaux lits dans les institutions publiques de la capitale et demandé aux écoles de s'assurer que les enfants portent des manches longues et des pantalons pour se protéger des piqures.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.