GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Thaïlande: vague de protestation contre le régime militaire

    media Des centaines de personnes se sont rassemblées, le 19 septembre 2015, à Bangkok pour protester contre la junte militaire au pouvoir. AFP PHOTO / Christophe ARCHAMBAULT

    Pour la première fois depuis plus d’un an, une manifestation de plusieurs centaines de personnes contre le régime militaire s’est tenue samedi en Thaïlande. Le mouvement de protestation était d’ampleur limitée, cette marche dans le centre de Bangkok a une forte valeur symbolique. Elle intervient à un moment où la junte au pouvoir durcit la répression.

    Avec notre correspondant à BangkokArnaud Dubus.

    Cette marche était organisée à l'occasion du neuvième anniversaire du coup d’Etat de 2006, celui qui avait renversé le gouvernement de Thaksin Shinawatra et propulsé la Thaïlande dans une longue crise politique qui dure encore. En fin d’après-midi, environ 500 personnes occupaient le monument de la démocratie, un lieu symbolique de protestation dans le vieux quartier de Bangkok.

    La police a vaguement tenté de bloquer les manifestants, mais sans grande conviction. Le chef de la junte Prayuth Chan-ocha doit se rendre dans quelques jours à l’assemblée générale des Nations unies, à New York.

    « A bas la dictature »

    Les manifestants brandissaient des slogans, tels que « Rendez le pouvoir au peuple » ou « A bas la dictature » dénonçant le régime. Cette marche qui avait démarré à l’université Thammasat, un cénacle de la contestation anti-militaire, témoigne surtout de ce que la résistance au coup d’Etat reste vive dans certaines poches de la société thaïlandaise, notamment dans les milieux étudiants.

    La manifestation intervient après qu’un journaliste et deux hommes politiques ont été détenus pendant plusieurs jours dans un camp militaire. Ils ont été libérés mardi, mais tout indique que la junte, qui prévoit de rester au pouvoir au moins jusqu’à la mi-2017, a décidé de restreindre encore plus les libertés publiques.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.