GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 22 Mai
Lundi 23 Mai
Mardi 24 Mai
Mercredi 25 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Singapour étouffe sous un épais nuage de pollution

    media Une vue de Singapour depuis un immeuble, ce jeudi 24 septembre, jour de pic record de pollution. REUTERS/Edgar Su

    Depuis une quinzaine de jours, Singapour est recouverte d’un nuage de pollution dont l’ampleur s’est accentuée du fait de feux de forêts en Indonésie, dont les fumées s’étendent jusque sur son territoire. Depuis deux jours, l’indice de pollution a fortement grimpé, atteignant des niveaux record jugés dangereux pour la santé des habitants.

    Avec notre correspondante sur place à Singapour, Colombe Prins

    L’air est lourd, la chaleur écrasante et la visibilité réduite depuis les nombreux gratte-ciels de la cité-Etat de Singapour. La qualité de l’air s’est fortement dégradée depuis jeudi. Le taux de pollution, le PSI (pour Pollutant Standards Index, indicateur standard des polluants) est jugé « très malsain » et même « dangereux ».

    Pour la première fois, ce vendredi, les écoles primaires et secondaires ont été fermées en raison de cet épais nuage de pollution. Certains examens ont été repoussés. Des mesures ont été prises pour venir en aide aux personnes vulnérables. Des masques vont leur être distribués à travers l’île.

    Il est aussi fortement conseillé aux personnes âgées, aux femmes enceintes et aux enfants de rester à l’intérieur. Certains fast-foods ont décidé de suspendre les livraisons à domicile.

    Dans les rues, ce matin, beaucoup de Singapouriens portaient un masque pour se protéger tandis que d’autres avaient décidé de ne pas changer leurs habitudes de vie. Selon le Ministre singapourien de l’Environnement, la situation pourrait encore durer un mois voire plus.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.