GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 22 Septembre
Vendredi 23 Septembre
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Afghanistan: l'organisation Etat islamique augmente son influence

    media Le mollah Omar, le chef suprême des talibans, entouré de ses troupes, en 1996. Depuis l'annonce de sa mort, en juillet 2015, les talibans sont en crise. AFP PHOTO / BBC TV / BBC NEWSNIGHT / FILES

    L’organisation Etat islamique étend son influence en Afghanistan face aux talibans. C’est ce que nous apprend un rapport de l’ONU. Des groupes qui ont fait allégeance à l’EI ou qui s’en déclarent proches ont été signalés dans 25 des 34 provinces du pays.

    Au total, 10% des insurgés en Afghanistan seraient membres de l’organisation Etat islamique selon le rapport onusien qui cite les estimations de l’armée afghane. Sachant cependant que les allégeances peuvent changer en fonction des victoires pendant la saison des combats... Les nouveaux venus sont surtout recrutés dans les rangs des talibans, en crise depuis l’annonce, fin juillet, de la mort du mollah Omar ; d’autant que la direction actuelle est en faveur d’une future négociation avec le gouvernement, ce que certains talibans refusent.

    L’organisation EI recrute aussi à l’étranger : ce sont d’ailleurs les combattants venus de Syrie et d’Irak qui constituent le noyau dur du groupe en Afghanistan. D’autres, souvent des anciens d’al-Qaïda, ont fui le Pakistan et l’Ouzbékistan.

    « Nouvelle menace potentielle »

    Mais l’OEI ne combat que rarement les talibans, plutôt l’armée afghane, qui, pour le moment considère plus l’organisation comme une « nouvelle menace potentielle » que comme une « menace immédiate ». Car, si elle s’est implantée dans le pays, elle n’en contrôle pas de larges portions.

    Ces derniers temps l’organisation Etat islamique a augmenté sa propagande en anglais, signe, selon le rapport, d’une compétition accrue avec les talibans. Des talibans qui tentent d’apparaître comme le seul groupe légitime menant une « guerre islamique » en Afghanistan, et qui ont récemment condamné une vidéo d’exécution à l’explosif de l’EI, malgré les atrocités qu’eux-mêmes ont commises en quatorze ans d’insurrection.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.