GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Indonésie: les incendies toujours hors de contrôle

    media 32 avions et hélicoptères ont été envoyés pour aider les 22000 militaires au sol dans la lutte contre les incendies en Indonésie. REUTERS/Regina Safri/Antara Foto

    Depuis trois mois et comme chaque année, l’Indonésie est ravagée par les incendies illégaux, destinés à défricher les terres. Les épaisses fumées ont envahi plusieurs les pays de la région, parmi lesquels la Malaisie. Kuala Lumpur affirme ce lundi que l’aide internationale acceptée la semaine dernière par l’Indonésie ne suffira pas pour éteindre les feux.

    Sous la pression de ses voisins très remontés, l’Indonésie avait finalement accepté une aide étrangère la semaine dernière pour éteindre ses feux. Les incendies illégaux destinés à faciliter la culture des palmiers à huile émettent chaque année des brouillards toxiques qui s’étendent aux pays voisins et entraînent, entre autres, des infections respiratoires pour des dizaines de milliers de personnes et des perturbations du trafic aérien. En 1997 et 1998, ces feux avaient échappé à tout contrôle et entraîné des pertes économiques évaluées à plus de 9 milliards de dollars.

    Vendredi dernier, l’Indonésie a donc lancé une opération d’envergure. Trente-deux avions et hélicoptères (dont six venants de Singapour, d’Australie et de Malaisie) ont été engagés pour soutenir les 22 000 militaires au sol. Mais ce lundi, l’agence indonésienne de gestion des catastrophes a reconnu que la situation était toujours loin d’être sous contrôle.

    Le voisin malaisien, qui ferme à nouveau certaines de ses écoles en ce début de semaine à cause de la mauvaise qualité de l’air, affirme que de toute façon l’intervention humaine ne suffira pas. Il faudra attendre la saison des pluies, soit encore un bon mois de fumées.

    Ces fumées posent un autre problème à l’Indonésie : dans ses propositions pour la COP21, elle s’est engagée à réduire de 29 % ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030. Mais elle ne précise pas comment elle compte lutter efficacement contre ces incendies. Et ceux qui les allument.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.