GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 23 Juillet
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 28 Juillet
Vendredi 29 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Le Premier ministre pakistanais reçu à la Maison Blanche

    media Le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif doit discuter ce jeudi avec le président américain Barack Obama des perspectives de paix en Afghanistan. REUTERS/Carlo Allegri

    Le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif est à Washington ce jeudi. Il doit notamment y rencontrer Barak Obama, le président américain, pour évoquer la situation dans la région et en particulier dans l'Afghanistan voisin. Il sera également question de la vente par les Etats-Unis de huit avions de combat F16 au Pakistan et du développement de l'arsenal nucléaire pakistanais qui inquiète Washington.

    C'est d'abord d'Afghanistan dont il sera question. Washington a décidé il y a quelques jours de retarder le retrait de ses troupes du pays. La situation reste chaotique et l'armée afghane a du mal à contenir les talibans.

    Barack Obama cherchera donc à faire pression sur le Premier ministre pakistanais, dont le pays a longtemps été considéré comme la base arrière des talibans afghans. Avec deux objectifs: amener les insurgés à la table des négociations et pousser le Pakistan à combattre les groupes terroristes sur son sol.

    La levée du moratoire sur la peine de mort et la campagne lancée par Islamabad après le massacre de Peshawar, où des dizaines d'enfants ont été tués par les talibans, n'ont pas permis jusqu'ici de mettre un terme aux attaques islamistes.

    Washington qui a déjà versé depuis 2009 à son allié plus de 4 milliards et demi de dollars d'aide militaire est également sur le point de vendre huit avions de combat F16. Mais certains responsables américains craignent que ces armes ne soient utilisées contre le rival indien. Washington demandera aussi à Islamabad de cesser le déploiement d'une nouvelle génération d'armes nucléaires tactiques.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.