GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le Parti socialiste (PSOE) du président du gouvernement espagnol sortant Pedro Sanchez et la formation de gauche radicale Podemos ont scellé un accord de principe pour former un gouvernement de coalition, ont annoncé ce mardi 12 novembre MM. Sanchez et Pablo Iglesias, chef de Podemos, lors d'une conférence de presse. Ces deux formations, qui ont déjà échoué à s'entendre à plusieurs reprises, auront toutefois besoin de l'appui d'autres forces pour une investiture par la chambre basse, à l'issue des législatives de dimanche 10 novembre.

    Asie-Pacifique

    Séisme au Pakistan: le général Sharif éclipse le Premier ministre

    media Les soldats pakistanais chargent des vivres à Peshawar le mardi 27 octobre pour les survivants du tremblement de terre de lundi. AFP PHOTO / HASHAM AHMED

    Après le séisme au Pakistan, l’armée dope sa popularité par son action. Dès ce lundi 26 octobre, le puissant général Sharif annonçait une mobilisation de ses troupes alors que le Premier ministre était en déplacement à l’étranger, ce que n’ont pas manqué de souligner les réseaux sociaux où le chef de l’armée était encensé.

    Avec notre correspondant à Islamabad, Michel Picard

    Quelques heures à peine après le puissant séisme meurtrier de ce lundi 26 octobre, le chef de l’armée, le général Raheel Sharif a été le premier haut dirigeant du pays à réagir.

    Mobilisant ses hommes et son matériel, il posait fièrement près d’un hélicoptère en route pour les zones les plus touchées.

    De son côté, le Premier ministre Nawaz Sharif était aux Etats-Unis ; puis il a fait halte à Londres avant de rejoindre mardi le Pakistan. Face aux très nombreuses critiques sur cette absence, ses services n’ont eu de cesse de répéter qu’il dirigeait les opérations depuis l’étranger.

    Mais c’était sans compter sur la réactivité des réseaux sociaux, notamment Twitter où est très rapidement apparu le hashtag #RaheelIsHereNawazIsWhere, littéralement « Raheel est ici, où est Nawaz ». Le phénomène a pris de l’ampleur et les commentaires louaient la réactivité du général, certains le présentant sans hésiter comme leur sauveur, leur héros.

    Le général en héros national

    D’ailleurs quand il demandait ce lundi à ses hommes de ne pas attendre les directives politiques pour se rendre sur place et que lui-même s’envolait pour superviser les opérations de secours, des centaines d’utilisateurs des réseaux sociaux l’ont rapidement encensé, souhaitant qu’il prenne les rênes du pays.

    S’en sont suivies toutes une série de photos publiées par l’armée, montrant des médecins militaires en tenue auprès des victimes, des réunions de crise de gradés ou encore des soldats transportant des vivres dans des hélicoptères.

    Au Pakistan, les militaires ont à de nombreuses reprises dirigé politiquement le pays. Dernier en date, le général Musharraf.

    Si l’actuel chef de l’armée, en poste depuis deux ans, s’est toujours montré aux ordres du gouvernement, son aura vient de décupler. Et il prouve la puissance des militaires qui gardent la main sur la sécurité du pays et sur son image à l’international.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.