GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 6 Décembre
Mercredi 7 Décembre
Jeudi 8 Décembre
Vendredi 9 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 11 Décembre
Lundi 12 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Présidentielle au Ghana: le président sortant a concédé sa défaite (parti)
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Rencontre historique samedi entre présidents chinois et taïwanais

    media La rencontre avec Xi Jinping est le fruit du réchauffement entamé par le président taïwanais Ma Ying-Jeou (photo) depuis son arrivée au pouvoir en 2008. REUTERS/Pichi Chuang

    C'est une rencontre historique qui vient d'être annoncée. Samedi 7 novembre, le président chinois Xi Jinping rencontrera son homologue taïwanais Ma Ying-Jeou à Singapour. C'est la première fois que des dirigeants des deux pays se rencontrent depuis 1949 et la fin de la guerre civile entre communistes et nationalistes qui se sont réfugiés sur l'île de Taïwan.

    Avec notre correspondante à Shanghaï, Delphine Sureau

    Officiellement, cette rencontre a pour objectif le développement pacifique des relations de chaque côté du détroit de Formose. Et chaque partie y va de son communiqué : côté chinois, on indique que malgré cette entrevue Pékin considère toujours que Taïwan appartient à la Chine. Du côté de Taipei, on assure que cette rencontre se fera dans le respect du statu quo existant.

    Samedi, il n'y aura pas de déclaration, ni d'accord signé, mais le moment sera historique. Le protocole a déjà prévu que Xi Jinping et Ma Ying-Jeou troqueront le « Monsieur le président » pour un simple « Monsieur », moins embarrassant. Les deux hommes dineront ensemble pour cette première rencontre entre dirigeants chinois et taïwanais depuis 66 ans.

    Une rencontre qui est le fruit du réchauffement entamé par le président taïwanais depuis son arrivée au pouvoir en 2008.

    Pour l'opposition taïwanaise, il s'agit d'une manœuvre politique à l'approche des élections présidentielle et législatives. Le 16 janvier, Ma Ying-Jeou ne pourra pas se représenter, et son parti est donné perdant. Il a donc besoin du soutien de Pékin.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.