GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 2 Décembre
Mardi 3 Décembre
Mercredi 4 Décembre
Jeudi 5 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 7 Décembre
Dimanche 8 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    En Afghanistan, affrontements entre factions talibanes rivales

    media D'anciens combattants talibans, lors d'une cérémonie de désarmement, le 8 février dernier à Jalalabad, dans l'est de l'Afghanistan. AFP PHOTO / Noorullah Shirzada

    En Afghanistan, ce week-end, de violents combats ont opposé des milices talibanes rivales dans deux districts reculés du sud-est du pays. Ces affrontements ont semble-t-il fait plusieurs dizaines de morts. Difficile de connaître avec précision le bilan, car le sud-est du pays, la province de Zaboul située au nord de Kandahar, échappe depuis longtemps au contrôle de l'Etat afghan.

    Avec notre correspondant à Kaboul, Joël Bronner

    Les combats actuels entre différentes factions talibanes, apparaissent comme le résultat d'une crise de succession à la tête du mouvement des insurgés afghans. Cet été, deux ans après la mort véritable de leur dirigeant historique, le mollah Omar, les talibans afghans ont fini par reconnaître son décès. Le mollah Mansour, qui dirigeait de facto l'organisation dans l'ombre durant ce laps de temps, a ensuite été désigné très rapidement à la tête du mouvement islamiste. Trop rapidement pour certains talibans, qui remettent en question la légitimité du mollah Mansour.

    C'est le cas notamment du mollah Rassoul, ancien gouverneur sous le régime taliban et formellement désigné, la semaine dernière, à la tête d'une faction dissidente. Ce week-end dans la province de Zaboul, ce sont donc ces deux camps rivaux, les soutiens du mollah Mansour face aux partisans du mollah Rassoul, qui se sont affrontés.

    La prise éphémère de la ville de Kunduz par les talibans fin septembre, qui représentait la plus grande victoire militaire des insurgés depuis la chute du régime taliban en 2001 et qui a été portée au crédit du nouveau dirigeant Mansour, n'aura donc pas suffi à faire taire les contestations internes, consécutives à la disparition du mollah Omar.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.