GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 21 Juin
Mercredi 22 Juin
Jeudi 23 Juin
Vendredi 24 Juin
Aujourd'hui
Dimanche 26 Juin
Lundi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Crash Air Asia: une pièce défectueuse de l'A320 en cause

    media Une partie du fuselage du vol Air Asia sur une image capturée dans la mer de Java par le robot téléguidé de la marine singapourienne en janvier 2015 REUTERS/Handout via Singapore's Ministry of Defence (MINDEF)

    Une pièce défectueuse de l'appareil est à l'origine du crash de l'Airbus A320 d'Air Asia survenu il y a un an entre l'Indonésie et Singapour. C'est ce qu'indique le rapport final des enquêteurs qui ajoute qu'une réponse inappropriée de l'équipage a également contribué à l'accident. Le crash du vol QZ8501 avait fait 162 morts, le 28 décembre 2014.

    C'est un défaut dans la soudure du système de commande du gouvernail de l'avion qui a provoqué l'accident, le 28 décembre 2014. Ce défaut, repéré par les contrôles électroniques, a déclenché une série d'alarmes dans la cabine de pilotage. Au quatrième signal d'alarme, les pilotes ont décidé de relancer le système de commande mais la manoeuvre a débranché le pilotage automatique. Les pilotes ont ensuite perdu le contrôle de l'appareil.

    Selon l'analyse des enregistreurs de vol, ce dernier a effectué une ascension anormale, extrêmement brutale, avant de s'abîmer en mer. Or, le rapport d'enquête révèle que ce problème matériel n'était pas nouveau. En 2014, pas moins de 23 incidents avaient été relevés sur le système de gouvernail de l'Airbus A320.

    L'hypothèse de problèmes météo avancée dans un premier temps pour expliquer le crash, a donc finalement été écartée par les enquêteurs, qui soulignent l'insuffisance de l'entretien. La carlingue de l'avion avait été retrouvée plusieurs jours après le crash au fond de la mer de Java, près de Borneo. Seuls 106 corps sur 162 ont pu être récupérés.

    Air Asia va désormais devoir expliquer aux familles de victimes pourquoi l'avion a pu continuer à voler alors que le problème était connu, et qu'il n'avait pas été résolu.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.