GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Janvier
Vendredi 18 Janvier
Samedi 19 Janvier
Dimanche 20 Janvier
Aujourd'hui
Mardi 22 Janvier
Mercredi 23 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Attentat de Salisbury: l'Union européenne sanctionne les chefs du renseignement militaire russe (officiel)
    • Frappes en Syrie: Israël ne laissera «pas passer» les actes «d'agression» iraniens, selon Netanyahu
    • L'Union européenne (UE), sujet «tabou» du grand débat, déplore Florian Philippot sur RFI
    • Tennis-Open d'Australie: le Français Lucas Pouille s'est qualifié pour son premier quart en Grand Chelem depuis plus de deux ans
    • Afghanistan: au moins douze morts dans une attaque talibane contre un campement militaire proche de Kaboul (autorités)
    • Le Québec indique vouloir «doubler» ses échanges commerciaux avec la France (Premier ministre François Legault sur TV5 Monde)
    Asie-Pacifique

    Drame du Rana Plaza: la justice bangladaise recherche 24 fuyards

    media Des sauveteurs tentent de libérer des victimes bloquées sous les décombres du Rana Plaza à Savar, à 30 kilomètres de Dacca, au Bangladesh, le 24 avril 2013. REUTERS/Andrew Biraj/

    Au Bangladesh, ce lundi, la justice a ordonné l'arrestation de 24 fuyards poursuivis pour meurtres dans l'effondrement du Rana Plaza, qui avait causé la mort de plus de 1 100 ouvriers textiles.

    Au total, 41 personnes ont été inculpées pour meurtres pour ce drame survenu en avril 2013, le pire accident industriel de l'histoire du pays et l'un des plus graves qui se soit produit dans le monde. La justice recherche désormais 24 fuyards, pour lesquels elle a diffusé des mandats d'arrêts et ordonné la saisie des biens.

    Parmi les personnes inculpées pour meurtres, figure le propriétaire du Rana Plaza, Sohel Rana. M. Rana, qui se trouve en détention, est devenu l'ennemi public numéro un au Bangladesh lorsque des survivants ont raconté comment ils avaient été forcés à travailler par milliers en dépit des fissures apparues la veille sur les murs.

     ► A (RE)ECOUTER : Les leçons du Rana Plaza ont-elles été tirées?

    Cette tragédie du Rana plaza - 1 138 morts et plus de 2 000 blessés - avait mis en lumière les conditions de travail déplorables des quatre millions d'ouvriers du secteur textile alors que le Bangladesh, deuxième plus grand exportateur mondial du secteur, fabrique à tour de bras des vêtements pour les distributeurs occidentaux.

    (Avec AFP)

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.