GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Indonésie: des entreprises pyromanes sanctionnées

    media L'Indonésie a été en proie à d'incontrôlables incendies durant des mois, comme à Sumatra, le 23 septembre 2015. REUTERS/Regina Safri

    Trois entreprises indonésiennes impliquées dans les immenses feux de forêt qui ont ravagé le pays ces derniers mois viennent d’être sanctionnées. Au total, elles pourraient être une soixantaine à être pénalisées.

    Des entreprises indonésiennes qui incendient la forêt tropicale pour accroitre les plantations d’huile de palme viennent d'être sanctionnées pour la première fois par le gouvernement indonésien.

    Cette technique agricole a pris son essor à la fin de l'ère Suharto, en 1998. « Dix-huit ans que ça dure, mais personne n’a tiré les leçons de cette catastrophe », confiait lundi 21 décembre à l’AFP un responsable du ministère de l’Environnement à Jakarta. Et ça ne plus durer.

    Cette année ce sont quelque 2,6 millions d’hectares de forêts qui sont partis en fumée entre juin et octobre. Fermetures d’écoles, vols interrompus, maladies respiratoires, les feux sont allés jusqu’à obscurcir les ciels voisins. Devant l’ampleur du phénomène, le président indonésien, Joko Widodo, a même dû écourter sa première visite officielle aux Etats-Unis.

    Licences révoquées

    Les licences de trois entreprises directement liées aux incendies ont été révoquées, 14 autres ont vu leurs activités gelées en attendant la fin d’une vaste enquête visant près de 300 sociétés. Au total, une soixantaine de société pourraient ainsi devoir mettre la clé sous la porte pour avoir contribué à ravager la forêt tropicale indonésienne et asphyxié l’Asie du Sud-Est.

    Outre les problèmes écologiques et sanitaires liés aux fumées toxiques, les feux ont aussi des conséquences économiques. Selon la Banque mondiale, les dégâts causés par les incendies approchent les 14 milliards d’euros, l’équivalent de 1,9 % du PIB indonésien attendu en 2015.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.