GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 25 Septembre
Mercredi 26 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Russie indique vouloir brouiller les communications de tout avion frappant la Syrie depuis la Méditerranée (ministre)
    • La Russie va livrer des systèmes antiaériens S-300 à l'armée syrienne sous deux semaines (ministre)
    • Commerce: Washington lance de fausses accusations pour «intimider» les autres (Chine)
    • Maldives: le gouvernement indique reconnaître la victoire de l'opposition à la présidentielle (officiel)
    • Russie: l'opposant Alexeï Navalny a été de nouveau arrêté dès sa sortie de prison (porte-parole)
    • Internet: le moteur de recherche Google, né en septembre 1998, célèbre ses vingt d'ans d'activité
    • Pétrole: l'Opep et ses partenaires interviendront pour éviter la pénurie sur le marché s'ils le jugent opportun, dit l'Arabie saoudite
    • Australie: les travaux ont commencé sur le chantier du deuxième aéroport de Sydney, qui doit être livré en 2026
    • Hong Kong interdit un parti indépendantiste, le Parti national (HKNP), une première depuis 1997
    • Birmanie-Rohingyas: pour le chef de l'armée birmane, l'ONU «n'a pas le droit d'interférer»
    Asie-Pacifique

    L’Australie accorde enfin un visa à la famille d'un Pakistanais mourant

    media Hassan Asif est venu en Australie pour étudier avant d'apprendre qu'il souffrait d'un cancer en phase terminale. capture d'écran TheAge.com.au

    Les autorités australiennes ont finalement décidé d’accepter la demande de visa faite par des proches d’un étudiant pakistanais souffrant d’un cancer en phase terminale. Dans un premier temps, l’administration avait refusé d’accorder un visa à sa famille, la décision avait fait scandale en Australie.

    C’est l’une des bonnes nouvelles de Noël. Hassan Asif va pouvoir dire au revoir à ses proches. Moustache fine, visage doux, l’image du jeune Pakistanais était présente dans les journaux australiens ce mercredi 23 décembre. L’administration australienne est revenue sur sa décision de refuser un visa à sa famille. Si ce revirement de situation ne va pas guérir le jeune homme âgé de 25 ans, ce dernier ne risque plus de mourir dans la solitude comme l’avait écrit sur Facebook la Melbourne City Mission, un refuge pour sans-abri qui l’a pris sous son aile.

    C’est le ministre de l’Immigration lui-même, Peter Dutton, qui a dû intervenir pour corriger ce « cafouillis bureaucratique » comme l’a qualifié l’opposition et qui apparait aujourd’hui comme une énorme boulette des services australiens de l’immigration.

    Le refus d’accorder un visa à la mère et au frère de ce malade en phase terminale, dans l’incapacité vu son état de santé de prendre l’avion pour le Pakistan, avait provoqué un tollé en Australie. La décision avait provoqué la colère des médecins du refuge de Melbourne où le jeune étudiant en architecture suit des soins palliatifs, mais aussi, celle de l’opinion publique qui dénonçait des institutions froides et incapables de compassion.

    Ce geste des autorités vient corriger le tir. Il a provoqué une explosion de joie au centre d’accueil de Melbourne. Hassan Asif a eu son frère et sa mère au téléphone, tout le monde était en larme raconte une responsable du centre au journal The Age. Cela va sans dire, mais cela va mieux en le martelant : « Le sens commun et la compassion doivent prévaloir dans pareil cas » a fini par reconnaitre le ministre Dutton.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.