GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 27 Août
Dimanche 28 Août
Lundi 29 Août
Mardi 30 Août
Aujourd'hui
Jeudi 1 Septembre
Vendredi 2 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Face aux menaces voisines, le Japon poursuit sa course à l'armement

    media Le ministre japonais des Finances, Taro, Aso, lors de la conférence de presse sur l'annonce du budget 2016, le 24 décembre 2015. REUTERS/Issei Kato

    Le Japon adopte un budget de Défense record franchissant le cap des 5 000 milliards de yens ou l'équivalent de 41,4 milliards de dollars dans un contexte de tensions accrues en Asie et d'un contentieux territorial avec la Chine. Les dépenses militaires japonaises augmenteront de 1,5 % lors de la prochaine année fiscale qui commence le 1er avril prochain. Elles seront en hausse pour la quatrième année consécutive depuis l'arrivée au pouvoir du Premier ministre Shinzo Abe après avoir diminué durant une décennie.

    Avec notre correspondant à Tokyo,  Frédéric Charles

    Le Japon adapte sa réponse militaire aux menaces chinoises et nord-coréennes, sans mentionner celle de la Russie en train de réarmer les îles Kouriles réclamées par Tokyo. Son budget de Défense lui permettra, l'an prochain, de se doter de six avions de chasse furtifs F-35 (à 325 millions de dollars l'unité) après l'instauration par la Chine d'une zone de défense aérienne qui inclut les îles Senkaku (Diaoyu en chinois) administrées par Tokyo, mais revendiquées par Pékin.

    Des crédits seront alloués à l'achat de onze autres véhicules amphibies d'assaut destinés à pouvoir reprendre le contrôle d'îles japonaises en cas d'invasion par la Chine. Hier, pour la première fois, un garde-côtes chinois a été aperçu autour des îles Senkaku.

    Des îles situées à 300 km au sud-ouest d'Okinawa qui abrite les trois quarts des bases américaines au Japon. Cette hausse des dépenses militaires s'explique aussi par de nouvelles lois qui permettent au Japon, au nom d'un principe d'« autodéfense collective », de se porter au secours d'alliés en difficulté, à commencer par les Etats-Unis, même s'il n'est pas lui-même attaqué.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.