GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Philippines: au moins sept chrétiens tués dans une série d'attaques

    media Les habitants conduisent, surveillés par des troupes blindées dans Kauran, Ampatuan dans une province du sud des Philippines, le 24 Décembre 2015. AFP / MARK NAVALES

    Aux Philippines, au moins sept paysans chrétiens ont été tués ce jeudi 24 décembre, quelques heures avant Noël. Une série d’attaques est survenue sur l’île de Mindanao, berceau de l’islam dans l’archipel et théâtre de l’une des guérillas les plus anciennes et les plus sanglantes d’Asie du Sud-Est.

    A l’origine de ces attaques coordonnées : les combattants du Biff, un mouvement dissident du Milf, le Front Moro de libération islamique. Quelque 150 rebelles séparatistes ont lancé leurs assauts sur plusieurs villages à majorité chrétienne juste avant l’aube.

    Selon une source militaire locale, les attaques se sont soldées par la mort de sept paysans qui ont été enlevés avant d’être tués par les rebelles. Pour les autorités à Manille, il n’y a aucun doute, avec cette attaque à la veille de Noël les combattants du Biff ont voulu envoyer un message clair.

    Principal pays catholique d’Asie, les Philippines comptent une importante minorité musulmane principalement dans le sud du pays, qui souhaite la création d’une région musulmane semi-autonome. Mais les négociations peinent à aboutir. Les combattants du Biff s’opposent à un accord de paix entre le gouvernement philippin et le Front Moro de libération islamique et continuent de se battre pour la création d’un état islamique à part entière.

    En 40 ans de conflit, les violences ont fait 150 000 morts et déplacés plus de deux millions de personnes.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.