GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Mai
Dimanche 20 Mai
Lundi 21 Mai
Mardi 22 Mai
Aujourd'hui
Jeudi 24 Mai
Vendredi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Japon: des conduites d'air rouillées repérées dans douze réacteurs nucléaires (autorités nucléaires)
    • Transports: «Vot'action» SNCF, 94,97% des votants se disent contre la réforme gouvernementale (syndicats)
    • Migrants à Paris: le ministre français de l'Intérieur Gérard Collomb veut une évacuation «à bref délai», avec mise à l'abri et contrôles
    • France: Darmanin ne «veut pas toucher» aux prestations sociales «individuelles»
    • Une conférence humanitaire sur le Yémen a été confirmée pour la fin juin à Paris (Elysée)
    • Social: le taux de chômage remonte de 0,2 point au 1er trimestre 2018, à 9,2% en France entière (Insee)
    Asie-Pacifique

    Corée du Nord: mort d'un haut diplomate proche de Kim Jong-un

    media Le diplomate Kim Yan-gon, proche du leader nord-coréen Kim Jong-un, est mort dans un accident de voiture, le 29 décembre 2015. REUTERS/Han Jae-Ho

    Un des principaux diplomates nord-coréens est mort mardi matin dans un accident de voiture, annonce aujourd'hui l'agence nord-coréenne KCNA. Kim Yang-gon, 73 ans, avait servi sous les trois générations de la dynastie des Kim. Proche conseiller du leader Kim Jong-un, il était notamment en charge des discussions avec la Corée du Sud. Comme toujours lors de la disparition d'un dirigeant nord-coréen, des rumeurs courent sur la nature accidentelle ou non de son décès, mais l'historienne Juliette Morillot, ne croit pas à une élimination. Selon cette spécialiste de la Corée, les relations nord-sud ne devraient pas non plus être affectées par la disparition de Kim Yang-Gon même si son expérience était particulièrement appréciée à Séoul.

    C'était, avant tout, un homme de dialogue
    Mort du diplomate nord-coréen Kim Yang-gon Juliette Morillot Historienne 30/12/2015 - par Juliette Gheerbrant Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.