GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 28 Novembre
Mardi 29 Novembre
Mercredi 30 Novembre
Jeudi 1 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 3 Décembre
Dimanche 4 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Indonésie: les policiers en alerte après un attentat déjoué

    media Déploiement massif des forces de sécurité indonésiennes à Jakarta, décembre 2015. Reuters

    La police indonésienne est en alerte maximale pour les fêtes après l'arrestation de deux hommes soupçonnés de fomenter un attentat pour le Nouvel An. La semaine dernière cinq autres personnes avaient été arrêtées, soupçonnées d'appartenir à un réseau proche du groupe EI. Ce 31 décembre, 150 000 policiers et militaires seront déployés dans tout l’archipel indonésien.

    Avec notre correspondante à Jakarta, Jeanne Lefèvre

    Les services de sécurité ont arrêté deux hommes soupçonnés de projeter un attentat suicide à Jakarta le soir du Nouvel An. Ils avaient avec eux du matériel servant à la fabrication de bombes, un drapeau similaire à celui de l’Etat islamique, ainsi qu’un plan du site où devait avoir lieu l’attentat.

    L’un d'eux a déclaré agir sous les ordres d’un extrémiste habitant en Syrie. Sa mission: aider des volontaires indonésiens à rejoindre les rangs de l’Etat islamique. La semaine dernière cinq autres personnes soupçonnées d’appartenir à un réseau proche de l’organisation Etat islamique ont été arrêtées. Selon le quotidien Jakarta Globe, ils projetaient des attentats à la bombe contre des communautés chiites de Java et de Sumatra.

    C’est un fait nouveau, car l’Indonésie a déjà été victime d’attentats terroristes, mais c’était les étrangers qui étaient visés, comme en 2002 à Bali, où plus de 200 touristes ont trouvé la mort. Dorénavant, ce sont bien les Indonésiens qui sont visés et ce 31 décembre 2015, quelque 150 000 policiers et militaires sont déployés dans tout l’archipel.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.