GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Février
Mercredi 21 Février
Jeudi 22 Février
Vendredi 23 Février
Aujourd'hui
Dimanche 25 Février
Lundi 26 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Taïwan: la nouvelle présidente vilipendée par des internautes Chinois

    media Tsai Ing-wen, la nouvelle présidente de Taïwan. Reuters/Damir Sagolj

    Une semaine après l’élection de la présidente taïwanaise Tsai Ing-wen, de nombreux Chinois voient d’un mauvais œil le triomphe électoral d’un parti traditionnellement indépendantiste. Ces derniers jours, des dizaines de milliers d’internautes ont envahi la page Facebook de la nouvelle présidente.

    Avec notre correspondante à Pékin, Heike Schmidt

    « Félicitations à la camarade Tsai pour avoir été élue nouveau gouverneur de la province taïwanaise de la République Populaire de Chine », écrit Joey Peng sur la page Facebook de Tsai Ing-wen, la nouvelle présidente de Taïwan, que Pékin considère toujours comme une province renégate vouée à la réunification.

    L’internaute Lily Liao reprend un ancien slogan de propagande communiste : « Aimer sa patrie est une fierté. Faire du mal à sa patrie est une honte ». « Je m’en fiche qui sera le nouveau président taïwanais. Tout ce qui m’importe est de savoir à quel moment nous allons récupérer notre petite île », écrit Chenxi Cui.

    Face à ces attaques, Tsai Ing-wen semble se faire un malin plaisir à répondre poliment. « La nuit dernière, de nombreux internautes du continent ont visité ma page Facebook. Je voudrais leur dire : ‘soyez les bienvenus !’ » s’amuse-t-elle. Et d’ajouter : « Ce qui est magnifique dans ce pays est que chacun puisse jouir de ses droits ». Comprendre : contrairement à la Chine où Facebook est interdit d’accès, le débat à Taïwan est totalement libre et ouvert à tous.

    A 59 ans, Tsai Ing-wen, candidate du Parti démocratique progressiste (PDP), a remporté samedi 16 janvier une victoire historique lors de la présidentielle à Taïwan. Elle est devenue la première femme présidente dans l'histoire du pays. Avec 56 % des voix contre 31 % pour Eric Chu, le candidat du Kuomintang (KMT), sa victoire a été un véritable raz-de-marée.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.