GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Janvier
Vendredi 19 Janvier
Samedi 20 Janvier
Dimanche 21 Janvier
Aujourd'hui
Mardi 23 Janvier
Mercredi 24 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le président catalan destitué Carles Puigdemont est arrivé à Copenhague (TV danoise)
    • Rohingyas: le programme de retours des réfugiés ne débutera pas dans les délais prévus (responsable bangladais)
    • Pour le président équatorien, le cas de Julian Assange est un «problème»
    • Mer de Chine: la marée noire a triplé de taille en 4 jours, selon Pékin
    • Vietnam: l'apparatchik enlevé en Allemagne condamné à la prison à vie (médias officiels)
    Asie-Pacifique

    Népal: les Madhesis rejettent l’amendement à la Constitution

    media Des contestataires brûlent le projet de Constitution à Katmandou, le 21 juillet 2015. AFP PHOTO/ Prakash MATHEMA

    Au Népal, un amendement à la nouvelle Constitution a été voté, le samedi 23 janvier, par le Parlement. L’objectif : une meilleure intégration politique de la population des Madhesis. Mais celles-ci rejettent ce vote car elles le jugent discriminant.

    Ce samedi 23 janvier, le Parlement népalais a voté un amendement à la nouvelle Constitution afin de tenter de mettre un terme à un conflit qui oppose depuis des mois le gouvernement à une minorité ethnique en quête de reconnaissance politique ; ceux-ci, les Madhesis ne veulent pas de la décision du Parlement népalais. Ce premier amendement à la Constitution doit pourtant permettre leur présence dans les assemblées, avec une représentation proportionnelle.

    Les deux tiers du Parlement se sont montrés favorables à cet amendement (461 voix pour, 7 contre, et 128 abstentions). Mais, en complément, les manifestants réclament une modification des frontières intérieures. Pour cause, la réforme constitutionnelle divise la région du sud en plusieurs Etats fédérés. Conséquence : leur représentation se dissout dans la masse.

    Discrimination !

    Les Madhesis sont d’origine indienne et vivent principalement dans le sud du Népal. Ils représentent un quart de la population du pays. Mais ils se disent discriminés, et il est difficile pour eux de se faire employer. Début octobre 2015, afin de se faire entendre, ils avaient bloqué le principal point de passage frontalier au sud du Népal. Un lieu stratégique : 60% des importations du pays passent par ce point, à commencer par le pétrole.

    L’amendement à la Constitution avait pour but de calmer cette crise qui dure depuis septembre 2015. Les affrontements entre la police et les manifestants ont déjà provoqué la mort de 50 personnes.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.