GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Janvier
Vendredi 20 Janvier
Samedi 21 Janvier
Dimanche 22 Janvier
Aujourd'hui
Mardi 24 Janvier
Mercredi 25 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Cinq soldats égyptiens tués dans la péninsule du Sinaï le dimanche 22 janvier par des «éléments fondamentalistes» (armée)
    • Astana: il n'y aura pas de pourparlers en face à face pour la première session (porte-parole rebelles syriens)
    • Chine: il y avait 731 millions d'internautes dans le pays en décembre 2016 (+6,2% en un an) selon le gouvernement
    • Polynésie française: après de fortes pluies, le gouvernement place la collectivité en «état de calamité naturelle»
    • La police indonésienne arrête 17 personnes expulsées de Turquie et soupçonnées de liens avec le groupe EI (police)
    Asie-Pacifique

    Inde: François Hollande invité des festivités du Jour de la République

    media Le président français Hollande et le Premier ministre indien Narendra Modi (d) au palais présidentiel à New Delhi, le 25 janvier 2016. REUTERS/Adnan Abidi

    Ce mardi est le dernier jour de la visite d'Etat du président français en Inde. Une journée plus protocolaire que les précédentes avec le défilé militaire du Jour de la République, dont François Hollande est l'invité d'honneur.

    Avec notre envoyé spécial à New Delhi,  Guillaume Naudin

    Le défilé du Jour de la République en Inde, c'est un peu l'équivalent de celui du 14-Juillet en France. S'il ne s'agit pas de la fête nationale, mais de célébrer l'adoption de la Constitution en 1950, l'esprit est le même : un défilé militaire qui met en valeur les différents régiments du pays avec des spécificités toutes indiennes, particulièrement hautes en couleurs.

    Si l'on n'y voit plus d'éléphants depuis qu'un accident a failli se produire il y a quelques années, il reste les dromadaires de la Garde impériale. C'est donc une vraie tradition nationale qui s'ouvre pour la première fois à des troupes étrangères.

    Sous les yeux du président de la République, le 35e régiment d'infanterie basé à Belfort, l'un des plus anciens de l'armée française, sera le premier détachement étranger de l'histoire à y défiler, quelques jours après avoir participé à un exercice antiterroriste avec des soldats indiens.

    A l'Elysée, on y voit le signe de la vigueur de la relation entre les deux pays. Et si l'on n'y verra pas encore les Rafale que l'Inde s'est engagée à acheter, on y verra des mirages dont elle possède une cinquantaine d'exemplaires.


    Une première et un « grand honneur »

    Pour le lieutenant-colonel Paul Bury qui aura l’honneur de défiler avec ses hommes sur le Raj Path, la grande avenue de New Delhi où se déroule l'événement, c'est un « grand honneur ».

    On ressent un grand honneur à double titre. D’une part, parce que représenter la France dans un défilé à l’étranger, c’est quelque chose qui n’est pas commun. Par ailleurs, savoir qu’on le fait dans un pays qui invite une troupe étrangère à défiler à sa fête nationale pour la première fois, c’est quand même quelque chose qui pour nous est particulièrement marquant.
    Lieutenant-colonel Paul Bury, chef de corps du 35e Régiment d’infanterie 25/01/2016 - par Guillaume Naudin Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.