GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Chambre des représentants américains condamne les «commentaires racistes» de Trump
    • France: la ministre des Transports Élisabeth Borne nommée ministre de la Transition écologique et solidaire
    • Washington sanctionne le chef de l'armée birmane pour le «nettoyage ethnique» des Rohingyas
    • Élection de von der Leyen: «Nous pouvons être fiers de l'Europe» (Macron)
    • Élection de von der Leyen: Merkel félicite une européenne «convaincue»
    • Les Etats-Unis souhaitent la poursuite du dialogue avec Pyongyang malgré sa mise en garde
    Asie-Pacifique

    Chine: 500 milliards de dollars auraient quitté le pays en 2015

    media Les investisseurs chinois placent leur capital à l'étranger. Reuters

    La Chine est confrontée à une fuite de capitaux. En 2015, le pays a vu partir plus de 500 milliards de dollars. C’est ce qui ressort des chiffres de l’IIF, l’Institute of International Finance basé à Washington. Une fuite des capitaux, qui va peser lourdement sur le ralentissement économique chinois.

    C’est un chiffre record. Plus de 500 milliards de dollars ont quitté la Chine en 2015. 150 milliards rien que pour le mois de décembre. Une partie de cette fuite est due à l’affaiblissement de la monnaie chinoise face au dollar, en raison notamment, de la hausse des taux d’intérêt américains. Depuis l’an dernier, le yuan a perdu 4,5 % de sa valeur face au billet vert.

    Une tendance qui va se poursuivre, car les investisseurs chinois se tournent vers les marchés étrangers pour protéger leur capital. L’achat de biens immobiliers à l’étranger s’est accéléré, ainsi que les acquisitions d'entreprises. Pour contrebalancer cette fuite des capitaux, le gouvernement a pris des mesures drastiques.

    La Banque centrale chinoise a injecté, massivement, des liquidités pour éviter que l'économie se grippe davantage. Et Pékin a puisé dans ses réserves de change. Plus de 100 milliards de dollars ont, ainsi, été utilisés en décembre. Fin 2015, les réserves de la Chine étaient descendues à 3 300 milliards de dollars.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.