GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 16 Novembre
Vendredi 17 Novembre
Samedi 18 Novembre
Dimanche 19 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Macron sur l'Allemagne: la France n'a «pas intérêt à ce que ça se crispe»
    • Le président soudanais Omar el-Béchir, sous le coup d'un mandat d'arrêt international, attendu jeudi en Russie (Kremlin)
    • Dopage dans le cyclisme: Bernard Sainz, surnommé «docteur Mabuse», placé en garde à vue (proche enquête)
    • Ordonnances: pour Philippe Martinez (CGT), une cinquième manifestation contre la réforme du Code du travail n'est «pas exclue» (CNews)
    • Kenya: la Cour suprême rejette les recours à l'unanimité et valide la réélection d'Uhuru Kenyatta
    • Environ 300 femmes et enfants de jihadistes étrangers capturés à Mossoul transférés vers Bagdad (responsable)
    • Etats-Unis: le tueur psychopathe américain Charles Manson est mort à l'âge de 83 ans (médias)
    • Migrations: la France va accueillir les premiers réfugiés évacués de Libye par le HCR (Ofpra)
    • Auchan s'allie au géant chinois du commerce électronique Alibaba pour développer le commerce physique et numérique en Chine
    • La chef de la diplomatie de l'UE Federica Mogherini juge «très encourageantes» les discussions sur le retour des réfugiés rohingyas
    Asie-Pacifique

    Inde: trois violeurs condamnés à mort pour avoir tué une jeune femme

    media De nombreuses manifestations avaient eu lieu après le viol collectif et le meurtre de l'étudiante, comme ici le 13 juin 2013 à Calcutta. AFP PHOTO/Dibyangshu SARKAR

    En Inde, trois hommes ont été condamnés ce samedi 30 janvier à la peine de mort par un tribunal de Calcutta, dans l'est du pays, pour avoir violé en réunion et tué une jeune étudiante en 2013.

    Avec notre correspondant à New Delhi, Sébastien Farcis

    En juin 2013, un groupe d'hommes ivres enlève, viole et mutile le corps d'une étudiante de 21 ans, avant de l'abandonner. Le crime avait choqué la population de ces environs de Calcutta.

    Ce samedi, six des accusés ont été reconnus coupables du viol, mais seulement trois du meurtre. Ce sont eux qui ont été condamnés à mort. Les autres ont été condamnés à la prison à vie. Deux autres hommes ont été relâchés par manque de preuves, ce qui sera contesté par le procureur devant la cour d'appel.

    La brutalité de l'homicide ainsi que le profil de la victime rappellent le viol collectif d'une jeune étudiante à New Delhi, dans un bus, en décembre 2012. Ce crime avait déclenché une vague inédite de protestations contre les violences faites aux femmes en Inde. Ce qui avait poussé le gouvernement à instaurer des cours express pour juger ces actes plus rapidement, une mesure parfois difficile à appliquer par manque de moyens dans les tribunaux.

    Mais dans cette affaire jugée à Calcutta, la pression populaire, à travers les nombreuses manifestations, a certainement été efficace. La cour a mis à peine deux ans et demi à juger les accusés. Un record pour le système pénal indien.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.