GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Lundi 27 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Chine: une arnaque pyramidale de 7 milliards d'euros

    media Les autorités chinoises ont interpelé 21 personnes soupçonnées d'avoir extorqué 50 milliards de yuans (7 milliards d'euros) à 900.000 investisseurs via une société de prêts en ligne. REUTERS/Petar Kujundzic/Files

    En Chine, 21 personnes ont été arrêtées après la découverte d'une vaste escroquerie financière qui a fait 900 000 victimes; des épargnants qui plaçaient leur argent auprès de la société Ezubao, en échange de taux d'intérêt nettement supérieurs à ceux du système bancaire. Le montant de la fraude atteint les 7 milliards d'euros.

    Placer son argent à des taux de 9% à 14,5%, en investissant dans des projets économiques et financiers tout à fait sérieux en apparence: l'offre était alléchante dans un pays où la croissance ralentit et où les taux directeurs ne cessent de baisser. Sauf que la quasi-totalité des projets présentés par la société Ezubao n'existaient pas, selon des analystes chinois.

    Ezubao comptait en fait sur les apports de ses nouveaux épargnants pour rémunérer les clients précédents. Depuis sa création en juillet 2014, la société a entraîné 900 000 personnes dans ses montages douteux pour un montant de sept milliards d'euros. Le mode opératoire n'est pas nouveau, c'est ce qu'on appelle la pyramide de Ponzi. Un système qui a donné lieu à la plus grande escroquerie boursière de l'histoire, l'affaire Bernard Madoff.

    Depuis les débuts du «capitalisme rouge», des dizaines de millions de Chinois sont tombés dans le piège de l'épargne ou de la vente pyramidale. Les autorités ont interdit cette pratique en 1998 et la répression a été renforcée depuis, mais l'appât du gain attire toujours les investisseurs crédules.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.