GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 30 Juin
Vendredi 1 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Japon: une ferme entièrement automatisée verra le jour en 2017

    media Les laitues cultivées sans pesticides dans la ferme automatisée contiendront plus de bêta-carotène que les laitues cultivées de façon classique, selon la société Spread. Getty Images

    La société japonaise Spread, basée à Kyoto, a annoncé la construction de la première ferme entièrement automatisée au monde. Cette immense installation fermée pourra produire à partir de la mi-2017, 30 000 laitues par jour. Des robots feront tout, depuis l'arrosage jusqu'à la récolte.

    Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

    La ferme sans agriculteurs, sans sols, sans soleil, sera gérée par des robots spécialisés dans la culture aéroponique, une forme de culture hors-sol. Les fonctions remplies habituellement par le sol seront assurées par des supports de plantes et par des vaporisations permanentes de solutions nutritives à base de sels minéraux.

    Cette technique automatisée permet d’accroître la production de laitues jusqu’à 30 000 par jour dans un premier mouvement. Et surtout, de réduire la consommation d’énergie des cultures en serre grâce à un éclairage LED. La ferme adopte les mêmes techniques de production robotisées qu’une usine de voitures et fournira des récoltes de laitues chaque jour, d’un bout à l’autre de l’année, à perpétuité, sans se soucier de la météo. Et tout sera recyclé.

    Cette ferme, qui pourra être installée dans n’importe quelle région du monde, fonctionnera de façon verticale : du sol au plafond seront installées des étagères sur lesquelles pousseront les salades cultivées sans pesticide. Seules les graines continueront d’être semées à la main. Les coûts de main d’œuvre seront réduits de moitié, les dépenses en énergie d’un tiers. Et les laitues contiendront plus de bêta-carotène que celles cultivées de façon ordinaire.

      → Voir le reportage de CNN

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.