GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 30 Juin
Vendredi 1 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Afghanistan: les talibans sabotent le réseau électrique de Kaboul

    media L’Afghanistan est relié aux trois quarts au réseau électrique de ses voisins iraniens ou encore ouzbeks, laissant ainsi ses longues lignes de transmission à la merci des attaques des talibans. Getty Images/Paula Bronstein

    En Afghanistan, les talibans s’en sont pris au réseau électrique de Kaboul laissant la capitale dans le noir depuis maintenant dix jours. Principalement fournie par son voisin l’Ouzbékistan, l’électricité transite par le nord du pays grâce à des lignes à haute tension que les rebelles ont fait exploser. Cette attaque a eu lieu alors que le gouvernement tente de relancer des pourparlers pour la paix avec les talibans.

    Avec notre correspondante à Kaboul,  Mélanie Kominek

    Il est 17h, le soleil se couche sur Kaboul et peu à peu, le bruit des générateurs s’élève partout dans les rues. Pour ceux qui peuvent s’en offrir un bien sûr, car l’Afghanistan reste un des pays les pauvres au monde, et la nuit va être rude dans la capitale située à 1 800 m d’altitude. Pourtant, cela ne semble pas émouvoir les talibans qui ont décidé de saboter le réseau électrique de la capitale, laissant Kaboul dans la nuit depuis dix jours.

    Le gouvernement arrive à fournir quelques heures de répit dans certains quartiers grâce à un barrage situé à l’extérieur de la ville, mais cela reste très court, seulement 2 à 3 heures de courant par jour.

    Selon un porte-parole de la compagnie nationale d’électricité, des techniciens ont été envoyés sur place rapidement pour réparer les dégâts. Mais la remise en état du réseau est pour le moment impossible, car les talibans sont très nombreux dans la région. La sécurité des réparateurs doit donc être assurée par les forces afghanes, qui s’affaire pour le moment à retirer les mines que les talibans ont laissées sur place.

    L’Afghanistan est relié aux trois quarts au réseau électrique de ses voisins iraniens ou encore ouzbeks, laissant ainsi ses longues lignes de transmission à la merci des attaques des insurgés.

    A Kaboul, personne ne sait vraiment donc combien de temps il faudra patienter avant que l’électricité ne revienne, mais on murmure qu’il faudra attendre encore un mois pour que la lumière soit.

    → A (RE) LIRE : Paix en Afghanistan: un pré-sommet et des signaux encourageants

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.