Réécouter
Ecouter Paris, écouter les villes du monde
Ecouter Bobo-Dioulasso avec les enfants
Ecouter les villes du monde
 
GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 25 Mai
Jeudi 26 Mai
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
Aujourd'hui
Lundi 30 Mai
Mardi 31 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le Real Madrid remporte sa 11e Ligue des champions en battant l'Atlético Madrid aux tirs au but (1-1 après prolongation)
    Asie-Pacifique

    Tir de fusée de Pyongyang: le Conseil de sécurité condamne «fermement»

    media Le Conseil de sécurité de l'ONU a «condamné fermement le lancement» d'une fusée par la Corée du Nord, dans une déclaration unanime adoptée à l'issue de consultations à huis clos, le 7 février 2016. REUTERS/Mike Segar

    Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est réuni lors de consultations à huis clos en urgence dimanche à New York à la demande du Japon, de la Chine et des Etats-Unis. Il a condamné unanimement la Corée du Nord après le tir d'un missile de longue portée et promis de nouvelles sanctions très rapidement contre le régime de Pyongyang.
     

    Avec notre correspondante à l'ONUMarie Bourreau

    A quelques heures du début du Nouvel An chinois, Pékin se serait bien passé de cette nouvelle provocation de Pyongyang, son allié traditionnel... Le représentant chinois à l'ONU, bien embarrassé, s'est donc contenté de faire des ronds de jambe, appelant à réduire les tensions et à promouvoir une solution négociée. Ses collègues du Conseil de sécurité ont opté pour un discours beaucoup plus ferme, comme François Delattre, le représentant français.

    « Ce qui est en jeu aujourd'hui, après cette nouvelle provocation inacceptable nord-coréenne, c'est l'avenir du régime international de non-prolifération. C'est la raison pour laquelle la faiblesse n'est pas une option. La provocation dont il s'agit est à la fois irresponsable, insensée. Toute la communauté internationale à l'unanimité a condamné cet acte nord-coréen. Il s'agit maintenant de transformer cette fermeté des mots en une fermeté d'action », a déclaré François Delattre.

    Une résolution qui prévoit des sanctions contre la Corée du Nord est actuellement en cours de négociation depuis le début du mois de janvier lorsque Pyonyang avait réalisé un essai nucléaire. Mais Washington et Pékin n'ont toujours pas réussi à se mettre d'accord. La Chine ne souhaite pas de nouvelles sanctions économiques et souhaiterait seulement des mesures pour lutter contre la prolifération. Des mesures qui n'ont jamais pu empêcher la Corée du Nord de mener son programme nucléaire.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.