GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 22 Juin
Jeudi 23 Juin
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Aujourd'hui
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Emeutes à Hong Kong pour une «révolution des boulettes de poisson»

    media Des dizaines de personnes ont été blessées à Hong Kong où les policiers ont tiré des coups de semonce après une émeute survenue lors d'une tentative pour disperser des marchands ambulants, le 9 février 2016. 照片来源:路透社REUTERS/Bobby Yip TPX

    De violents affrontements à Hong Kong ont fait plusieurs dizaines de blessés la nuit dernière. Parmi ces blessés : des manifestants, des policiers et des journalistes. Une intervention de la police pour déloger des vendeurs ambulants dans le quartier de Mongkok a dégénéré, quand un peu plus d'une centaine de manifestants se sont interposés pour défendre les vendeurs, particulièrement nombreux en cette période de Nouvel An chinois. Selon la police, 54 personnes ont été arrêtées. Ce sont les troubles les plus graves survenus sur la péninsule depuis la « révolte des parapluies » de 2014.

    Les émeutes ont commencé vers minuit. Les manifestants ont refusé de quitter les lieux, et ont lancé des briques, des bouteilles de verre et des objets enflammés sur les forces de l'ordre. Ces dernières ont fait usage de gaz lacrymogènes et, plus rare, elles ont tiré des coups de semonce à balle réelle.

    Les affrontements ont duré toute la nuit. Plusieurs incendies ont été allumés. Le calme n'est revenu qu'en début de matinée vers 9 h, dans des rues dévastées. Parmi les manifestants : des militants de la mouvance dite « localiste », qui s'opposent à l'influence de Pékin sur la péninsule.

    Sur les réseaux sociaux, cette nuit d'émeutes a rapidement été baptisée « révolution des boulettes de poisson », en référence à une spécialité vendue dans les échoppes ambulantes. Edward Leung Tin-kei, un des leaders du mouvement anti-pékin, candidat aux élections partielles qui se déroulent dans trois semaines, serait parmi les personnes arrêtées.

    Ces heurts surviennent dans un climat de défiance grandissante envers la Chine continentale. Les Hongkongais craignent de voir leurs libertés restreintes par le gouvernement de Xi Jinping. Surtout depuis l'affaire des libraires disparus ; cinq éditeurs de livres interdits par Pékin ont été secrètement arrêtés et emmenés sur le continent.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.