GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 22 Juin
Jeudi 23 Juin
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Aujourd'hui
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Pakistan: le président appelle les jeunes à «éviter» la Saint-Valentin

    media Un vendeur de ballons en forme de cœur pour la Saint-Valentin dans une rue de Karachi, la capitale économique du Pakistan, le 10 février 2016.. REUTERS/Akhtar Soomro

    Le président pakistanais appelle à ne pas célébrer la Saint-Valentin, la fête des amoureux qui aura lieu ce dimanche 14 février. Pour Mamnoon Hussain cet événement d'origine catholique ne fait pas partie de la culture du Pakistan. Les autorités ont même pris des dispositions pour éviter les célébrations.

    Avec notre correspondant à Islamabad,  Michel Picard

    C’est devant un parterre d’étudiants, lors d’une cérémonie d’hommage à un héros de l’indépendance, que le président pakistanais a fustigé la Saint-Valentin. « Il faut éviter cette célébration, a-t-il martelé, qui n’a pas de lien avec notre culture ».

    Dans l’une des quatre provinces du pays, au Khyber-Pakthunkhwa, les autorités ont même autorisé la police à empêcher toute forme de célébration.

    Pourtant, à Islamabad, des dizaines de boutiques n’hésitent pas à proposer ballons, bouquets et boîtes de chocolat en forme de cœur. Succès commercial indéniable. De quoi irriter une frange conservatrice de la société qui voit dans ces attentions un asservissement de la population aux valeurs occidentales et un encouragement des relations charnelles avant le mariage, proscrites au Pakistan.

    Mais au-delà des déclarations du président et de la réaction très prévisible de partis islamistes, aucune directive nationale n’interdit formellement de célébrer cette journée des amoureux.

    De plus en plus populaire chez les jeunes Pakistanais, cette fête est notamment célébrée par les classes moyennes et supérieures. La Saint-Valentin a le vent en poupe depuis deux ans, alimentée par le développement d’Internet et des réseaux sociaux dont la jeunesse pakistanaise est largement amatrice.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.