GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
Vendredi 1 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 3 Juillet
Lundi 4 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Cachemire indien: des hommes armés attaquent un convoi

    media Des Indiens sortent du bâtiment où se sont retranchés les assaillants, le 20 février 2016. STRDEL / AFP

    Dans le Cachemire indien, un groupe d'au moins trois assaillants a attaqué un bus de la police ce samedi 20 février près de la capitale régionale, Srinagar. L’attaque a causé la mort de deux agents et d’un civil et a fait une dizaine de blessés. Les agresseurs se sont ensuite retranchés dans un bâtiment administratif où ils se trouveraient toujours cette nuit.

    Avec notre correspondant à New Delhi, Sébastien Farcis

    Les policiers revenaient de leurs vacances en car lorsqu’ils ont été attaqués par des hommes lourdement armés. L'assaut a couté la vie à trois personnes et en a blessé au moins dix autres.

    Quand les policiers ont répliqué, les agresseurs sont alors partis se retrancher dans le grand bâtiment d'un centre de formation professionnelle où se trouvaient 150 personnes. Les assaillants les ont laissés partir mais un jardinier a été fatalement touché lors des échanges de tirs.

    La nuit est rapidement tombée sur cette région montagneuse et l'armée fait désormais le siège du bâtiment. Cette attaque semble être une réplique, en bien moins impressionnante, de celle menée contre la base militaire de Pathankot, le 2 janvier dernier.

    Des militants favorables à l'autonomie du Cachemire, probablement financés par le Pakistan, avaient percé la défense d'une des bases indiennes les plus stratégiques et tué 9 militaires. L'Inde et le Pakistan avaient dû geler leurs négociations politiques en cours. Depuis, elles n’ont jamais repris.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.