GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 23 Septembre
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Lundi 26 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 28 Septembre
Jeudi 29 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • L'Union européenne a décidé de «suspendre» les FARC de sa liste d'organisations terroristes (officiel)
    Asie-Pacifique

    Les Chinois investissent dans le football

    media Le Jiangsu Suning a recruté le milieu de terrain brésilien Ramires (Chelsea) pour 28 millions d'euros. Reuters

    La Chine ambitionne de devenir une grande nation du football. Et cet hiver, elle a dépensé sans compter des millions d'euros pour recruter des stars étrangères. Des clubs jusqu'ici inconnus ont réussi à s'offrir les services de joueurs qui évoluent dans les grands clubs européens : Ramires à Chelsea, Lavezzi au PSG...

    Avec notre correspondante à Shanghai, Delphine Sureau

    C'est du jamais vu, les clubs chinois ont dépensé au total plus de 200 millions d'euros pour acheter des joueurs étrangers entre 26 et 30 ans. L'investissement a fait un bon de 60% par rapport à l'an dernier. Le record du championnat chinois, c'est le transfert du brésilien Alex Teixeira. L'avant-centre du Chaktar Dontesk a été recruté par le Jiangsu Suning pour 50 millions d'euros. Teixeira a signé pour 4 ans dans ce club modeste de Nankin, à l'ouest de Shanghai, qui a fini la saison dernière en milieu de tableau de la Super League, la 1ère division.

    Des transferts spectaculaires

    Ce n'est pas tout puisque le Jiangsu Suning s'est aussi offert Ramires, un autre Brésilien qui lui vient de Chelsea pour 30 millions d'euros. Le Guangzhou Evergrande, champion de Chine, a recruté l'international colombien Jackson Martinez pour 42 millions d'euros. Ezequiel Lavezzi, lui, a quitté le Paris-St-Germain pour le Hebei Fortune, nouveau en 1ère division. La province du Hebei est la plus polluée de Chine, la région du charbon. L'Argentin va toucher 285 000 euros par semaine. Le Hebei Fortune va aussi accueillir l'ivoirien Gervinho pour 18 millions d'euros, et le capitaine de l'équipe du Cameroun, Stéphane M'Bia.

    Une véritable fièvre acheteuse des clubs chinois

    Cette fièvre acheteuse vient du président Xi Jinping, grand fan de foot, qui a lancé l'an dernier un plan pour professionnaliser le football en Chine pour en finir avec la corruption, les stades vides, et l'humiliation dans les compétitions internationales.

    Pour trouver de l'argent, le gouvernement a poussé une dizaine de grands groupes chinois à investir dans les clubs. Alibaba, le géant de l'internet, a racheté 40% du Gangzhou Evergrande. Le Jiangsu Suning appartient depuis deux mois à une grande chaine de magasins d'électronique. Le Shanghai Shenhua, qui en 2012 n'avait pas pu payer les salaires mirobolants promis à Didier Drogba et Nicolas Anelka, a été racheté par un grand promoteur immobilier.

    L'objectif secret de Xi Jinping c'est d'accueillir la Coupe du monde en 2030. Et d'élargir son influence mondiale, en devenant une grande nation de sport. La Chine n'a joué qu'une seule fois la Coupe du monde de football, en 2002. Et elle a été sortie au 1er tour.

    50 000 écoles de football en dix ans

    On peut douter de l'efficacité d'acheter des joueurs internationaux si chers, des joueurs qui vont forcément se ramollir en Chine. Mais au moins ça aura le mérite de ramener du public au stade, et devant la télé. Pour vraiment relever le niveau, il faut miser sur la formation, et cela figure dans le plan de Xi Jinping. La Chine va ouvrir 50 000 écoles de football en dix ans. Et elle vient de rendre le foot obligatoire à l'école. Cela prendra du temps, c'est certain, mais les Chinois finiront par savoir jouer au football.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.