GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 6 Décembre
Mercredi 7 Décembre
Jeudi 8 Décembre
Vendredi 9 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 11 Décembre
Lundi 12 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Pakistan: trois alpinistes ont réussi l'ascension hivernale du Nanga Parbat

    media Le mont Nanga Parbat, au Pakistan, photographié le 13 juin 2014 GOHAR ABBAS / AFP

    Exploit dans l’Himalaya pakistanais. Trois alpinistes viennent d’achever la première ascension hivernale du Nanga Parbat. Surnommée la « montagne tueuse », ce sommet est réputé pour être l’un des plus difficiles à vaincre.

    Avec notre correspondant à IslamabadMichel Picard

    Depuis sa conquête en 1953, aucune cordée n’avait atteint en hiver les 8 125 mètres du Nanga Parbat, neuvième plus haut sommet du monde situé dans le nord du Pakistan. L’Italien Simone Moro, l’Espagnol Alex Txikon et le Pakistanais Ali Sadpara viennent donc d’inscrire leurs noms dans l’histoire. Une quatrième alpiniste a été contrainte de s’arrêter à quelques mètres du sommet du plus occidental des 8 000.

    Les particularités du Nanga Parbat, qui signifie en ourdou la montagne nue, sont ses 4 000 mètres de face et l’un des plus grands dénivelés du monde à partir du camp de base situé à 4.100 mètres, sans compter les avalanches permanentes et l’escarpement de sa voie classique. Depuis les premières tentatives, plus de 60 alpinistes ont péri dans celle que l’on surnomme la montagne tueuse. Et en 2013, dix alpinistes étrangers ont été tués avec leur guide dans une attaque revendiquée par les talibans.

    Les tentatives d’ascension avaient ensuite étaient limitées par des restrictions de visas. Mais en ce début d’année, pas moins de cinq expéditions devaient se lancer à l’assaut du Nanga Parbat. Des 14 sommets de plus de 8000 mètres, tous himalayens, il n’en reste désormais qu’un seul à ne pas avoir été gravi l’hiver, le K2 et ses 8.611 mètres, lui aussi en territoire pakistanais.

    Alex Txikon annonce sur Twitter que les trois alpinistes ont atteint le cime du Nanga Parbat et que l'Espagnole Tamara Lunger a été contrainte de s'arrêter quelques mètres en dessous du sommet

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.