GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Janvier
Samedi 21 Janvier
Dimanche 22 Janvier
Lundi 23 Janvier
Aujourd'hui
Mercredi 25 Janvier
Jeudi 26 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Energie: EDF approuve l'accord d'indemnisation pour la fermeture de Fessenheim (source proche)
    • Royaume-Uni: la décision de la Cour suprême ne change rien au calendrier du Brexit (gouvernement)
    • Royaume-Uni: le Parlement devra être consulté sur l'activation du Brexit (Cour suprême)
    • Mer de Chine: Pékin se déclare «résolu à défendre ses droits» (ministère)
    • Le président Ramzan Kadyrov a confirmé la présence de soldats tchétchènes en Syrie
    • Cinéma: le réalisateur Roman Polanski annonce renoncer à présider les César (avocat)
    Asie-Pacifique

    Japon: un million de Japonais en moins en 5 ans

    media Un passant regarde les cotations à la Bourse dans une vitrine d'un courtier,à Tokyo, le 26 février 2016. REUTERS/Yuya Shino

    La population japonaise a diminué de près de 1 million ces 5 dernières années, selon le tout dernier recensement publié vendredi 26 février. C’est une première depuis 1920, l’année des premiers recensements effectués dans le pays. Population vieillissante, taux de natalité bas, immigration restreinte, et croissance en berne, les défis sont multiples.

    Ce n’était un secret pour personne, mais les chiffres viennent ici confirmer une tendance. Le Japon vieillit vite, on le savait, c’est même le pays qui vieillit le plus vite au monde. Le chiffre est impressionnant : d’après le dernier recensement, l’archipel a perdu un million d’habitants en cinq ans.

    Face à ce déclin, le Premier ministre Shinzo Abe s’est fixé pour objectif d’enrayer le phénomène. Trop tard, disent les spécialistes. A ce rythme, avec un taux de natalité de 1.4 enfant par femme et une politique d’immigration au compte-goutte, la population japonaise risque encore de reculer.

    Les jeunes Japonais ont dû s’habituer à vivre dans un pays de « retraités ». Un tiers de la population a plus de 65 ans. Dans un demi-siècle, ce sera 40 %. Avec un enjeu de société majeur : le nombre de salariés en âge de travailler diminue. Et forcément, c’est tout le système de santé qui risque d’en pâtir.

    L’économie japonaise a reculé d’une place, elle n’est plus que troisième derrière la Chine. Si le phénomène perdure, le Japon passera de 127 millions d’habitants à 87 millions d’ici 2060.
     

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.