GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Mai
Samedi 21 Mai
Dimanche 22 Mai
Lundi 23 Mai
Aujourd'hui
Mercredi 25 Mai
Jeudi 26 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Indonésie: un quartier chaud de Jakarta détruit au bulldozer

    media Le mur d'une des maisons closes en train d'être détruit, le 29 février 2016 à Jakarta. AFP PHOTO / ADEK BERRY

    Les autorités ont détruit lundi 29 février le plus grand quartier rouge de la capitale Jakarta. Ce haut lieu de la prostitution du nord de la ville, qui datait de la période coloniale néerlandaise, abritait jusqu'à présent une série de maisons closes, de casinos et de bars clandestins. Les 3 000 habitants de ce quartier pauvre n'ont pas eu d'autre choix que de faire leurs valises.

    Avec notre correspondant à Jakarta, Joël Bronner

     Pelleteuses et bulldozers se sont activées toute la journée. C'est est donc fini de Kalijodo, dont les ruelles étroites abritaient jusqu'à présent alcool et jeunes femmes aguicheuses. L'ancien principal quartier chaud de Jakarta n'est plus aujourd'hui qu'un tas de gravats.

    Ces dernières années, plusieurs dizaines d'autres quartiers abritant des activités en lien avec la prostitution ont déjà été fermés en Indonésie. Il y a quelques semaines, c'est un accident de la route, 4 morts causés par un conducteur ivre, qui a accéléré la décision d'en finir avec ce secteur particulier de Kalijodo.

    Et certains riverains s'en réjouissent. « Les activités de ce quartier avaient une influence négative sur nos enfants. Après des années, les autorités y ont enfin mis un terme et heureusement. »

    D'autres s'inquiètent de l'avenir des femmes qui gagnaient leur vie ici. « J'espère que le gouvernement va prendre soin des prostituées qui ne peuvent plus travailler, qu'il va les aider à trouver un autre emploi, un emploi plus convenable. »

    Théoriquement illégale, la prostitution est pourtant largement présente en Indonésie, en particulier dans les grandes villes. Une situation que les autorités semblent vouloir changer, puisqu'elles ont prévu de s'attaquer dans les trois prochaines années à une centaine d'autres quartiers chauds à travers l'archipel. En attendant, Kalijodo, l'ancien quartier rouge de Jakarta, devrait lui être transformé en espace vert.

     

    Une boule à facettes gît sur le sol après la destruction d'une maison close dans le quartier chaud de Kalijodo, à Jakarta, le 29 février 2016. REUTERS/Beawiharta

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.