GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 21 Mai
Mardi 22 Mai
Mercredi 23 Mai
Jeudi 24 Mai
Aujourd'hui
Samedi 26 Mai
Dimanche 27 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • SNCF: la CGT «continue» la grève et exige une table ronde «pour fixer les engagements du gouvernement»
    • Vol MH17 abattu: les Pays-Bas et l'Autralie tiennent la Russie «responsable»
    • Sommet Trump-Kim annulé: Pékin appelle à des gestes de «bonne volonté»
    • Brexit et Irlande: Londres se dit «conscient que l'heure tourne» (Hammond)
    • SNCF: l'Etat va reprendre «35 miliards d'euros» de dette, dont 25 en 2020 et 10 en 2022 (Unsa)
    • SNCF: la décision sur une sortie de la grève sera prise «très rapidement» (Unsa)
    • Jouets: la Grande Récré indique vouloir fermer 53 magasins sur 252 en France (porte-parole)
    • Pierre Laurent (PCF) plaide pour une reprise en totalité de la dette de la SNCF par l'Etat (France 2)
    Asie-Pacifique

    Chine: le budget militaire n'augmente cette année «que» de 7,6%

    media Le Premier ministre chinois Li Keqiang, le 5 mars 2016 devant l'Assemblée nationale populaire de la République de Chine, à Pékin. REUTERS/Jason Lee

    Ce samedi 5 mars 2016, devant les quelque 3 000 députés de l'Assemblée nationale populaire, le Premier ministre chinois n'a laissé aucun doute sur le contrôle absolu du Parti communiste sur l'armée. Une armée révolutionnaire qui montera en puissance, a expliqué Li Keqiang, dont le discours aura tout pour déplaire aux Etats-Unis. Car les Américains s'inquiètent, notamment, de la liberté de navigation, accusant Pékin de la remettre en cause en mer de Chine méridionale.

    Avec notre correspondante à Pékin,  Heike Schmidt

    En pleine période de tensions avec Washington, qui accuse l'armée chinoise de « militariser » la mer de Chine méridionale, Pékin persiste et signe, en augmentant son budget annuel de défense de 7,6 %. Le Premier ministre chinois Li Kequiang s'en est expliqué ce samedi devant l'Assemblée nationale populaire :

    « Il importe de nous préparer de façon planifiée à un affrontement militaire dans tous les domaines et dans toutes les directions, en assurant sérieusement les préparatifs de guerre, ainsi que l'administration et le contrôle de notre défense frontalière, maritime et aérienne », a-t-il déclaré.

    « A tous les échelons, explique le Premier ministre, les autorités devront soutenir avec énergie l'édification de la défense nationale et de l'armée et s'efforcer de rester unies comme les doigts de la main avec le gouvernement et le peuple, d'une manière adaptée à la nouvelle situation. »

    Ces derniers mois en mer de Chine méridionale, dans l'archipel des îles Spratleys, Pékin a transformé de nombreux récifs coralliens en îles artificielles, notamment en ports ou en pistes d'atterrissage selon les endroits. Or, tous ces récifs sont également revendiqués par d'autres pays de la région.

    La Chine revendique la quasi intégralité de cette mer,  et en parle comme de son « territoire national ». Mais brandir la menace chinoise comme le font certaines puissances occidentales est déplacée, estime la presse officielle, qui souligne que la hausse budgétaire pour la défense est la plus faible enregistrée depuis six ans.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.