GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
Jeudi 29 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 1 Octobre
Dimanche 2 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Les Philippines saisissent un cargo battant pavillon nord-coréen sur leur côte

    media Le cargo nord-coréen Jin Teng, retenu par les Philippines dans l'ancienne base navale américaine du port de Subic, le 4 mars 2016. AFP PHOTO / ROBERT GONZAGA

    En application des sanctions de l'ONU sur la Corée du Nord, les Philippines ont retenu un cargo nord-coréen amarré à une ancienne base navale américaine. Manille envisage d’expulser son équipage, a annoncé la présidence ce samedi 5 mars 2016. Une équipe des Nations unies doit inspecter ce navire incessamment.

    Avec notre correspondant à Manille,  Gabriel Kahn

    Le cargo nord-coréen est actuellement amarré à une ancienne base navale américaine, dans la province de Zambales, sur les rives de la mer de Chine méridionale.

    Le Jin Teng est un navire de près de 7 000 tonnes, appartenant à une compagnie basée à Hong Kong et enregistrée sous le nom de Golden Soar Development. Les autorités philippines ont inspecté ce navire dès jeudi dernier.

    C'était quelques heures seulement après l'adoption de la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU. Le contenu de la cargaison n’a pas été rendu public mais une équipe des Nations unies doit inspecter le navire incessamment.

    Un porte-parole du gouvernement philippin a déclaré ce samedi sur une radio publique que l’équipage du navire pourrait être expulsé du pays, et que le cargo serait gardé à quai. L'Etat philippin souligne qu’en qualité de pays membre des Nations unies, il a l’obligation d’adhérer aux sanctions qui ont été adoptées le 2 mars dernier à New York.

    Les Philippines sont l’un des principaux alliés des Etats-Unis dans la région, aux côtés du Japon. A ce titre, Manille a d’ailleurs récemment signé un accord de défense avec Tokyo, et a renforcé celui qui le lie à Washington.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.