GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 29 Septembre
Vendredi 30 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Jeu de go: match historique entre un logiciel et le champion sud-coréen

    media Le champion sud-coréen Lee Se-dol lors d'une conférence sur le match qui va l'opposer au logiciel DeepMind au jeu de go. REUTERS/Kim Hong-Ji

    C'est une nouvelle frontière repoussée par l'intelligence artificielle. En Corée du Sud a débuté une partie historique de jeu de go entre l'un des meilleurs joueurs du monde, le Sud-Coréen Lee Se-dol et une intelligence artificielle mise au point par DeepMind, une filiale du géant américain Google. Un logiciel révolutionnaire, capable d'apprentissage, et, qui a déjà appris à maîtriser une cinquantaine de jeux.

    Avec notre correspondant à SéoulFrédéric Ojardias

    Toute la Corée se passionne pour ce nouvel épisode de l'affrontement entre l'homme et la machine. Dans la presse, le prodige sud-coréen, Lee Se-dol, a beaucoup fanfaronné, promettant de remporter ses cinq parties contre l'ordinateur... avant de reconnaître, la veille du match, que les capacités de son adversaire informatique à simuler l'intuition humaine le rendait nerveux.

    Le jeu de go a été inventé en Chine il y a 3 000 ans. Il est si complexe qu'il a longtemps été considéré comme hors de portée des ordinateurs. Il y a plus de combinaisons possibles au go qu'il existe d'atomes dans l'univers et l'intuition est un atout essentiel pour maîtriser le jeu.

    Mais en octobre dernier, le logiciel de Google, DeepMind, a réussi à battre le champion européen à la surprise générale. Son secret : il progresse grâce à l'expérience, en apprenant de ses erreurs. DeepMind a joué plus de 30 millions de parties contre lui-même.

    Pour Google, l'objectif dépasse le jeu de go : l'entreprise américaine entend mettre au point une intelligence artificielle capable d'innover et de s'adapter à des situations imprévues. Ce match historique à Séoul est un moyen de mettre à l'essai ces technologies.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.