GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 20 Juillet
Jeudi 21 Juillet
Vendredi 22 Juillet
Samedi 23 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Présidentielle aux Philippines: la candidature de Grace Poe finalement acceptée

    media La candidate à l'élection présidentielle aux Philippines, Grace Poe, le 8 mars 2016. REUTERS/Czar Dancel

    Après des mois d’incertitude, la Cour suprême des Philippines a avalisé la candidature de Grace Poe, une enfant trouvée, pour l'élection présidentielle de mai prochain. Sa candidature avait été rejetée par la Commission électorale du fait des doutes qui persistent sur sa nationalité. A l’heure actuelle, Grace Poe est donnée favorite dans les sondages.

    Avec notre correspondant à Manille, Gabriel Kahn

    La Cour suprême des Philippines a pris le contrepied de la Commission électorale, qui avait invalidé la candidature de la sénatrice Grace Poe à la présidentielle. Par neuf voix contre six, les juges lui ont donné le droit de participer à ces élections.

    Ce verdict intervient alors que tous les sondages donnent Grace Poe comme étant la grande favorite dans la course présidentielle.

    Abandonnée à sa naissance, fille de parents inconnus, Grace Poe a été adoptée par un acteur adulé aux Philippines. La commission électorale avait invalidé sa candidature au motif que l’élue a vécu la plupart de sa vie aux États-Unis, dont elle avait acquis la nationalité avant d’y renoncer en 2010.

    Élue sénatrice en 2013, elle était perçue comme étant proche du président sortant, avant de présenter sa propre candidature à la présidence comme indépendante.

    Devant des milliers de partisans, Grace Poe a déclaré qu’il ne s’agissait pas seulement de sa victoire, mais de celle de tous les citoyens. « C’est surtout la victoire de tous les exclus, la victoire de ceux qui souffrent du système en place et la victoire des femmes » a-t-elle souligné.

    L’élection présidentielle aura lieu le 9 mai prochain.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.