GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Septembre
Jeudi 22 Septembre
Vendredi 23 Septembre
Samedi 24 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Birmanie: ouverture symbolique de la Bourse de Rangoon avec une seule cotation

    media File d'attente devant la bourse de Rangoon baptisée Yangon Stock Exchange (YSE), le 25 mars 2016. REUTERS/Soe Zeya Tun

    La Birmanie s’est dotée d’un marché des actions tout naissant pour le moment. La Bourse de Rangoon a ouvert ce vendredi 25 mars au matin dans les locaux de l’ancienne Banque centrale, dans la plus grande ville du pays. Une ouverture qui, pour l’instant, est surtout symbolique.

    Avec notre correspondant à Rangoon, Rémy Favre

    Une seule entreprise cotée en Bourse : la First Myanmar Investment, avec une action qui valait 26 000 kyats à l’ouverture, soit une vingtaine d’euros. Son cours s’est apprécié de 20% pendant la première journée. Le maximum, puisque les fluctuations des valeurs sont encadrées. En effet, seuls les Birmans peuvent acheter des actions à Rangoon.

    Le but de cette Bourse, c’est d’augmenter les capacités de financements des sociétés dans une économie qui s’ouvre et qui a besoin de capitaux après cinquante ans de communisme et de dictature militaire. Mais avec une seule entreprise cotée, les premiers pas de la Bourse de Rangoon ne permettront pas vraiment de changer les choses. Le directeur de la Bourse a d’ailleurs indiqué que cette ouverture prouvait que son pays n’était plus « en retard ».

    C’est donc avant tout du symbole. Et le calendrier est particulièrement intéressant, car cette Bourse ouvre tout juste une semaine avant l’arrivée de l’opposition pro-démocratique au gouvernement. C’est donc un moyen pour les anciens militaires encore aux affaires de montrer qu’ils ont mis l’économie sur la voie de la réforme et de la modernité.

    → A (ré)écouter : Birmanie, un scrutin historique ?

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.