GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Australie: le Queensland donne son feu vert à un projet minier controversé

    media Le projet minier de l'entreprise indienne Adani est une menace pour la grande barrière de corail, au large des côtes australiennes, estiment les défenseurs de l'environnement. Getty Images/Vetta/Gallo Images

    En Australie, l’Etat du Queensland a octroyé des licences d'exploitation minière au groupe indien Adani pour qu’il exploite les considérables ressources en charbon du nord-est du pays. Un projet qui pourrait porter un coup fatal à la grande barrière de corail.

    La multinationale Adani voit prendre forme son projet de mine de charbon dans l’Etat du Queensland. Les ressources exploitables y sont colossales : l’entreprise indienne pourrait extraire puis exporter par bateau jusqu’à 11 milliards de tonnes de charbon. L’Etat du Queensland en attend plusieurs milliers d’emplois.

    Mais près de ces futures mines de charbon se trouve la grande barrière de corail australienne, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. Un immense récif corallien que devront traverser les navires chargés de charbon, au risque de s'échouer. Autre danger dénoncé par les associations de défense de l’environnement : l’impact de l’exploitation de ce charbon sur le climat, avec l'émission de grandes quantités de gaz à effet de serre.

    Adani espère entamer les travaux d’ici 2017, mais deux recours juridiques lui barrent encore la route : l'un, d'un groupe aborigène qui reproche à l’entreprise indienne de ne pas lui avoir demandé son accord ; l'autre, de l’Australian Conservation Foundation qui a saisi la Cour fédérale australienne pour contester le feu vert accordé par le gouvernement australien à l’entreprise indienne.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.